Pindorama

© Sammi Landweer

Point de danse purement esthétique chez Lia Rodrigues, mais un travail chorégraphique citoyen, quasi militant. Une danse démocratique ‘locale’ née à la fin des années 1970 et nourrie de diverses collaborations - notamment avec Maguy Marin. Fière de ses convictions, la chorégraphe Brésilienne installe sa compagnie dans une des favelas de Rio en 2005. Un engagement que l’on peut lire en filigrane de ses spectacles ‘Ce dont nous sommes faits’ et plus récemment avec ‘Pindorama’. Troisième volet d’un triptyque commencé avec la pièce ‘Pororoca’, ‘Pindorama’ (d’après le nom originel des terres du Brésil avant l'arrivée des colons) s’intéresse à la notion du vivre ensemble, à l’altérité. Sur scène, le groupe de onze danseurs fusionne puis s’éclate, appréhende par le geste la singularité du collectif.

Téléphone de l'événement 01 53 45 17 00
Site Web de l'événement http://www.festival-automne.com
LiveReviews|0
1 person listening