Radiohead

Notre sélection
MARK HUMPHREY
Radiohead

Dinosaure du rock

La dernière fois qu'on a vu Thom Yorke, il était devenu un meme, un phénomène Internet. On se souvient en effet de sa danse surréaliste dans Lotus Flower, grosse poilade pour toute la youtubosphère et point de départ d'une série de parodies inondant le web comme une traînée de poudre : "Thom Yorke danse sur Beyonce", "Thom Yorke danse sur Benny Hill", "Thom Yorke danse sur Abba". Thom Yorke tue même Justin Bieber, si, si. Tout un symbole pour un groupe qui sans doute se prenait alors trop au sérieux. Toujours en quête de nouvelles expérimentations musicales, ce qui au début permit au groupe d’atteindre des sommets, notamment avec ‘Ok Computer’ et ‘Kid A’, les Radiohead commencent à s'essouffler. Persuadés que n’importe laquelle de leur proposition serait un succès, n’ont-ils pas du même coup sous-estimé l’attente de leurs fans en sortant leur dernier album, ‘The King of Limbs’ ? Loin d’être mauvais, il s’avère seulement décevant, produisant un air de déjà-vu en décalage avec ce que l’on pourrait espérer d’un tel groupe. Les voir en concert à Paris reste néanmoins une chance exceptionnelle, réservée à certains heureux élus assez prévoyants pour avoir pris leur place depuis mars dernier, les deux dates prévues, les 11 et 12 octobre, étant en effet déjà complètes depuis maintenant longtemps. 

Daniel V. Snaith, plus connu sous le nom de scène de Caribou, est un DJ qui a connu le succès il y a deux ans en sortant Swim. Emmené par le tube Odessa, que les fans du jeu FIFA connaissent bien, le disque offre quelques bons moments d’électro lo-fi planante. Rien de fondamental, mais de l’easy-listening de qualité. Caribou sera en première partie de Radiohead à Bercy.