Le Maître et Marguerite

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
© Christophe Raynaud de Lage

« Vos vies matérielles se sont améliorées, mais avez-vous changé à l'intérieur ? » questionne le professeur Woland dans ‘Le Maître et Marguerite’, chef-d’œuvre interdit puis censuré de Mikhaïl Boulgakov. Roman complexe adapté avec fougue et inventivité par le Britannique Simon McBurney pour la scène. Après Londres et Vienne, c’est à Avignon dans la Cour d’honneur du palais des Papes que la compagnie Théâtre Complicité a posé ses décors et costumes. Un écrin de choix pour ce spectacle qui mêle le théâtre et la musique (Chostakovitch) à la vidéo. Des images en direct, des animations et des films d’archives projetés en grand sur la façade en pierre du palais : effet grandiose assuré. Au cœur de l’intrigue, trois histoires entremêlées : l’apparition de Satan dans le Moscou des années 1930, Jérusalem sous Ponce Pilate et enfin l’histoire d’amour entre le maître et Marguerite. Vous avez mal au crâne ? Sachez tout de même que si le metteur en scène a gardé l’aspect fragmentaire du récit, il n’en a conservé que le noyau. Une substantifique moelle qui dure tout de même plus de trois heures… Mais que l’on parie immanquables.

Average User Rating

5 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:1
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|1
0 people listening
fize-roussel sylvia

C'est un spectacle magnifique,foisonnant:on ne sait plus oû donner de la tête tant la partie visuelle est riche sans qu'elle soit comme dans certaines scénographies actuelles, gratuite;chez Simon Mc Burney tout fait sens;.les deux premières heures passent comme dans un rêve.Les acteurs mènent cette ronde infernale et trépidante avec brio; qu'ils parlent,qu'ils dansent ou qu'il soit muet comme Yeshiva, nu comme un ver du début jusqu'à la fin(il s'habille pour venir saluer),il a l'air descendu de la croix d'un tableau classique et sa nudité parait tout à fait normale,elle n'est pas là pour faire scandale. Le poète,lemaitre ,Marguerite et le diable sont fantastiques.Même si Mc Burney interprète le texte et l'actualise c'est tout à fait licite. La diction des acteurs est parfaite et l'on peut profiter du texte---- Ajoutons à ce concert de louanges,la maitrise du rhytme endiablé et l'infinie poésie du couple s'envolant dans les cieux----