Mélodrame(s) !

© John Nollet

Les meilleures intentions ne font pas forcément les plus beaux spectacles. La preuve cette saison avec ‘Mélodrame(s)’ pièce en trois intrigues de Gabor Rassov. Rivalités au sein d’un Grand Prix de Formule 1, querelles de famille dans un temple bouddhiste en Chine et enfin rédemption d’un vieux pervers dans l’Amérique des séries télé et des rires enregistrés.  

Pour interpréter ces courtes pièces, le metteur en scène Pierre Pradinas a réuni un casting prometteur, plein de bonne volonté : Romane Bohringer, Warren Zavatta, Matthieu Rozé, Thierry Gimenez et Bruno Salomone. De quoi faire saliver les colonnes des magazines et les théâtreux avides de spectacles à guest-stars. Malgré cela, ‘Mélodrame(s)’ ne convainc guère. La faute à Gabor Rassov, auteur peu inspiré dont les histoires, pour la plupart sans intérêt dramaturgique, n’offrent au spectateur que quelques rares jeux de mots et situations cocasses.  Blagues en boucle, personnages grotesques, intrigues stériles : ‘Mélodrame(s)’ chagrine quand il n’ennuie pas carrément. Englués dans des histoires au burlesque caricatural et à la rythmique molle, les comédiens tirent parfois leur épingle du jeu. Thierry Gimenez et Matthieu Rozé réussissent ainsi lors du dernier mélodrame à nous soutirer quelques sourires... Et ce n’était pas gagné !

Téléphone de l'événement 01 42 61 44 16
Site Web de l'événement http://www.theatrelapepiniere.com