Roméo et Juliette / Tour Vagabonde

1/5
© Clément Belleudy
2/5
© Thierry Mercier

Roméo et Juliette

3/5
© Clément Belleudy

Roméo et Juliette

4/5
© Clément Belleudy
5/5
© Clément Belleudy

La tour vagabonde

Il y a fort à parier que les spectateurs de ‘Roméo et Juliette’ seront d’abord venus pour voir cette fameuse tour vagabonde, immense cylindre de bois à trois étages, réplique du Globe londonien : un théâtre itinérant qui pose ses valises pour plusieurs mois à Paris, à deux pas de l’Hôtel de Ville.

Au programme jusqu’au 12 mai, les amours contrariées de Roméo et Juliette. En costumes et en épées, dans un écrin rustique, comme à l’époque. Idéal pour ceux que les adaptations contemporaines de la tragédie shakespearienne constipent. Tenue de Chat Botté pour les hommes, robes cintrées pour les dames, les costumes et les décors nous rappellent au bon vieux temps des blessures à la dague et des poisons mortels. Fluide et rythmée, la mise en scène plaît surtout pour sa simplicité et ses détails drolatiques. Un décor construit autour d’une fontaine-lit, quelques accessoires ici et là, et des chants pour seule musique : la scénographie, spartiate, met à l’honneur le talent des comédiens. Tous parfaits dans leur rôle. Juliette (Anne-Solenne Hatte) a la candeur de ses 14 ans, Roméo (Baptiste Belleudy, également metteur en scène) la fougue de l’amoureux transi, Mercutio la verve polissonne bien sentie. Une distribution parfaite, en somme. Il ne nous reste plus qu’à vous conseiller vivement de vivre l’expérience shakespearienne dans ce théâtre qui craque de tous les côtés. Car pour tout dire, on croirait presque que le cœur mourant de Tybalt bat sur ces lattes en bois.

Site Web de l'événement http://www.lesmillechandelles.com

Average User Rating

4 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:1
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|1
1 person listening