Tous au cirque !

Les arts circassiens sont à l'honneur sur Time Out

0

Comments

Add +
  • Liaison carbone

    © Sylvain Garnavaul

    Liaison carbone
  • "Vortex" de Phia Ménard

    © Jean-Luc Beaujault

    "Vortex" de Phia Ménard
  • Circo Zoé

    © Valerio Di Mauro

    Circo Zoé
  • Circolumbia

    © Mily Calero

    Circolumbia
  • De nos jours

    © Ivan Mosjoukine

    De nos jours
  • kooza

    kooza
  • I'm a man

    © Paolo SC Campanella

    I'm a man
  • Le Bal des intouchables

    © JP Estournet

    Le Bal des intouchables

Liaison carbone

© Sylvain Garnavaul

Halte aux préjugés. Non, le cirque n'est pas un art réservé aux petits ! Les clowns ne portent pas forcément des pantalons trop larges et les filles ne sont pas nécessairement cantonnées au funambulisme. La preuve par ce choix éclectique de spectacles qui vous feront pousser des « Oh ! » et des « Ah ! ».

Tous les spectacles à ne pas manquer...

©DR

De nos jours [Notes on the Circus]

  • Note: 4/5
  • notre sélection

C’est comme un vieux chewing-gum qui colle à la semelle et dont on ne réussit pas à se débarrasser. Les préjugés qui entourent le cirque ont la peau dure. Malheureusement.    Pourtant, la scène y est plus vivace que partout ailleurs. Parfois chanteurs, souvent comédiens, les artistes de cirque ont plus d’une corde à leur arc. La preuve en ce moment avec un quatuor de circassiens baptisé Ivan Mosjoukine. Ivan Mosjoukine était au cinéma russe ce que Jean Marais fut au français, à quelques détails près. Un acteur charismatique au visage sculptural capable de dompter les lumières du cinématographe. Un patronyme iconique

  1. 104 (Centquatre) 104 rue d'Aubervilliers et 5 rue Curial, 19e
  2. Jusqu'au dimanche 9 février
Réservez

I'm A Man

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Si l’on devait établir une typologie des cirques parisiens, le Cirque électrique de la porte des Lilas serait sûrement l’un des plus undergrounds. Ici point de costumes kitsch et de merchandising offensif mais des circassiens tatoués, du glam et quelques centimètres de cuir. Sous les guirlandes du Tiger Palace, la bière blonde coule à flot et l’on attend le début du spectacle ‘I’m A Man’ dans une ambiance détendue, presque familiale. Pour la nouvelle création du Cirque électrique, le metteur en scène Hervé Vallee a fait appel à huit jeunes acrobates, dont quatre originaires de Dakar. Ensemble, vêtus de

  1. Cirque électrique Place du Maquis du Vercors, 20e
  2. Jusqu'au dimanche 29 décembre
Plus d'infos
Photographs: Cirque du Soleil

Photographs: Cirque du Soleil

Kooza

  • Note: 4/5

Une foule compacte traverse le pont Renault. Elle s’engage dans les jardins de l’île Seguin, serpente dans les allées jusqu’à destination. ‘Kooza’, spectacle créé en 2007 par le Cirque du Soleil, revient sur les terres parisiennes. Il était temps, Noël approche. Devant le gigantesque chapiteau de Cirque en chantier, on aperçoit le drapeau canadien flotter dans les airs. A l’intérieur, l’odeur sucrée du pop corn rappelle les multiplexes et les grands shows que l’on vient applaudir en famille. Car s’il est un adjectif qui colle à la direction artistique de la troupe fondée par Guy Laliberté c’est bien

  1. Chapiteau Ile Seguin, 92100
  2. Jusqu'au dimanche 19 janvier
Réservez

© JP Estournet

Le Bal des Intouchables

  • Note: 3/5
  • notre sélection

Alors que les lumières de la salle s’éteignent à peine, des sacs poubelle sont nonchalamment jetés sur la piste. Des masses informes aux angles affûtés s’avancent, tombent, s’escaladent et percent petit à petit l’enveloppe de plastique qui les étreint. Si à la naissance tous les corps sont égaux, à la verticale plus rien n’est pareil. Pris dans une marche quasi militaire le long de la piste, l’un des acrobates tombe, trébuche, tente de regagner la meute sans y parvenir et finit par s’évader au sommet du mât chinois qui s’élève devant lui. Une ascension non sans chutes et vertiges. ‘Le Bal des intouchables’

  1. Espace Chapiteaux du parc de la Villette 211, avenue Jean-Jaurès, 75019
  2. Jusqu'au dimanche 29 décembre
Plus d'infos

© Germain Cagnac

Tetrakaï

Il est des traditions auxquelles on aime se soumettre. Le spectacle de fin d’études du Centre national des arts du cirque en est une. Un rendez-vous annuel qui convoque en début d’année et sous le chapiteau du parc de la Villette une dizaine de jeunes artistes du monde entier. Mis en scène par Christophe Huysman (Les Hommes penchés), la création de la 25e promotion du CNAC s’intitule ‘Tetrakaï’, un mystérieux amalgame entre le chiffre 4 (« tétra » en grec), la conjonction « et » (« kaï » en grec ancien) et le format A4 en calligraphie japonaise… Un titre polysémique pour un spectacle qui convoque la danse, le

  1. Espace Chapiteaux du parc de la Villette 211, avenue Jean-Jaurès, 75019
  2. Du mercredi 15 janvier au dimanche 9 février
Réservez

© Magali Bazi

Minuit

Si vous avez aimé ‘Wu-Wei’ et que ‘L’Art de la fugue’ vous a donné envie de vivre sur un trampoline, il y a de grandes chances pour que ‘Minuit. Tentatives d’approches d’un point de suspension’ vous plaise à son tour. Car comme toujours, et en témoigne le titre de sa dernière création, il y a chez Yoann Bourgeois, un soin tout particulier donné à l’imaginaire et à la beauté visuelle. Comme si avant l’acrobatie, avant le trampoline, il y avait la poésie. Ses spectacles sont comme des histoires pleines de grâce qu’il nous raconte tendrement à l’oreille, s’offrant ici et là bien sûr quelques frayeurs

  1. Théâtre des Abbesses 31 rue des Abbesses, 18th
  2. Du mercredi 16 au jeudi 24 avril
Plus d'infos

© Agnes Mellon

Azimut

Tanger, début des années 2000. Aurélien Bory aperçoit un groupe d’acrobates marocains s’entraîner sur le sable chaud. Emu par leur pratique, il crée avec Sanae El Kamouni le Groupe acrobatique de Tanger et mettent au point ensemble un premier spectacle intitulé ‘Taoub’. Une rencontre entre tradition acrobatique populaire et  nouveau cirque. Dix ans plus tard, ils renouent avec la scène et proposent ‘Azimut’. «  "Azimut" vient du mot arabe "as-samt" qui signifie chemin, direction, explique le circassien. Dans le même temps, "azimuté" en argot veut dire "fou". » Sur le plateau, les artistes marocains, spécialistes

  1. Théâtre du Rond-Point 2 bis avenue Franklin D. Roosevelt, 8e
  2. Du jeudi 22 mai au dimanche 29 juin
Plus d'infos


L’avis des utilisateurs

0 comments