Les autres quartiers

Guide des bars sympas dans les quartiers calmes de Paris

© Time Out

Les meilleurs bars

Petit Bain

Le Petit Bain est un ovni culturel ouvert depuis le printemps dernier. Amarré au pied de la Bibliothèque nationale de France (BNF), il est le dernier maillon de ce quai transformé en quelques années en pôle nocturne et culturel. Il n’en reste pas moins unique en son genre car l’embarcation est un véritable labo social comme l’appelle l’association à l’origine du projet, la Guinguette pirate (NDLR : une autre péniche de ce quai aujourd’hui appelée la Dame de Canton). C’est d’abord une barge, construite par un collectif d’architectes qui ont réussi avec talent à créer un lieu hybride entre restaurant, salle de concert et bar. Le resto est la plateforme opérationnelle de l’association qui propose du travail aux personnes en réinsertion en mettant l’accent sur la formation et en proposant des solutions pérennes. La salle de concert dans les cales profite d’une technique au top qui garantit un son de qualité. Eclectique, la programmation est axée sur la diversité, le métissage et l’intérêt pour l’engagement social. Le traditionnel – comme Gaada Diwane de Béchar– téléscope des groupes avant-gardistes d’électro pop norvégienne ou d’indie folk lo-fi. De plus en plus de musiciens renommés viennent tanguer en cadence au Petit Bain, comme Ba Cissoko, Tony Allen ou Terry Lynn. Le week-end, la sauce est relevée par quelques DJ’s pointus. Le lieu propose aussi des expos, dessins peintures et installations artistiques, le temps d’un café. Ludique et utile, social et pédagogique, le Petit Bain est une halte idéale pour manger et danser. Et si vous souhaitez vous reposer de toutes ces activités, il est fortement conseiller d’aller faire un tour sur le pont supérieur. Jalonné de plantes poussant dans des baignoires, ce bar restaurant original offre une vue imprenable sur la Seine et un bain de soleil à qui prendra le temps de s’y reposer. La cuisine du monde fusion que l'on y sert est bonne. L'été des Dj animent ce jardin suspendu sur la Seine.

En savoir plus
13e arrondissement

Harry's New York Bar

En 1911, un New-Yorkais démonte son bar de Manhattan pour le remonter intégralement rue Daunou à Paris. Des écrivains comme Hemingway, Sartre ou Blondin sont venus goûter à quelques-uns des cocktails créés ici comme le Bloody Mary ou le White Lady. Ce repère d’Américains a tout d’un pub authentique d’outre-Manche, une déco d’origine, une carte de près de 300 whiskies et beaucoup de bières bien sûr. Après avoir traversé un siècle, il doit son succès à sa renommée et à l’affluence massive des touristes de passage près de l’Opéra. Certaines mixtures valent le détour comme le surprenant Harry's Pick Me Up (mélange de Grand Marnier et cognac, champagne et jus d'orange) ou l’exotique Blue Lagoon (vodka, curaçao bleu, jus de pamplemousse). Les barmans peuvent aussi vous concocter une composition personnalisée au piano-bar en sous-sol, où Gershwin composa l’air "Un Américain à Paris" et où des concerts de jazz ont lieu le jeudi et vendredi soir. Ouvert jusqu’à 3h le week-end.

En savoir plus
Opéra

Les Caves Populaires

Dans la vivante rue des Dames, les Caves Populaires est un bar à vins bobo du 17e sympathique avec son ambiance franchouillarde, son choix de vins à la carte et ses planches saucisson-fromage basiques mais qui se marient bien au vin. Difficile de trouver un endroit aussi sympa dans le quartier ! C’est le royaume des bobos mais dans un quartier bourgeois cette enclave fait office d’exception. On peut y jouer aux échecs sur des chaises en bois, ou s'assouder au zinc avec son ballon de rouge pour regarder passer les gens à travers les vitres d’une grande devanture à l’ancienne. Dans ce refuge de Bacchus se presse une clientèle d'habitués, mais tout le monde y est bienvenu. Le café est servi avec un bâton de cannelle, une petite attention très appréciable. Venez-y tôt car les places se font rares à partir de 20h.

En savoir plus
17e arrondissement

Delaville Café

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète. Le Delaville Café est immanquable sur les Grands Boulevards lorsqu'il déploie au printemps sa vaste terrasse ensoleillée équipée de brumisateurs. L’endroit est fréquenté par la hype parisienne, fils de pubs, designers, journalistes et « wannabe fashion » qui donnent le ton de l'ambiance, un peu guindée, comme dans tous les bars du coin. La déco arty des multiples salles de ce vaste lieu accueillant est un mélange confus de dorures rococo anciennes et de mobilier post-industriel baroque. Mais quel passé pouvait réconcilier marbre ancien et acier trempé ? Le magnifique Delaville Café était un bordel napoléonien au XIXe siècle, puis un haut-lieu de la gastronomie à la Belle Epoque au tournant du siècle dernier, avant d’être transformé en resto chinois et finalement en café-resto branché. De son faste d’antan, on peut encore admirer l’escalier en marbre et en fer forgé, les colonnades, les plafonds de bois sculptés et les mosaïques dorées du comptoir, très élégantes. Aujourd'hui, sa haute verrière entre la salle et la terrasse est impressionnante, toute lumineuse même en hiver. La salle du fond surprend par sa décadence toute londonienne : banquettes en skaï rouge disco, animaux empaillés et écrans plasma meublent l'espace. Côté restaurant, si la carte cuisine du monde est appétissante et originale (par exemple : poulet aux accents de mangue, curcuma et citronnelle), on est un peu déçu par la saveur des assiettes. Venez-y plutôt pour boire un verre que pour déjeuner ou dîner. Le tiramisu au Nutella est néanmoins excellent. Des sets électro lounge sont mixés par des DJs pas trop bruyants le week-end. Wifi gratuit.

En savoir plus
10e arrondissement

Le Saut du Loup

Les musées sont généralement des destinations diurnes, des lieux de découverte qui reçoivent leurs convives en journée et les congédient poliment bien avant le crépuscule. L’exception qui confirme la règle : le Saut du Loup. Niché dans le musée des Arts décoratifs, ce restaurant se plie en quatre pour affriander les Parisiens après la tombée de la nuit : décor soigné, terrasse imprenable sur les Tuileries, bar qui vous shakera deux ou quatre cocktails sophistiqués avant l’heure du coucher… La finition du mojito est toujours un excellent critère pour juger de la qualité d’un rade. Et celui du Saut du Loup passe largement le test : pas trop doux, pas trop aigre non plus, dès que le rhum et le citron vert ont frappé les papilles gustatives, la menthe fraîche et le sucre accourent pour amortir la chute. Un régal. Pendant ce temps, les illustres derrières de la clientèle s’arrachent les quelques chaises design, aux styles furieusement éclectiques (Arts déco obligent), disséminées ici et là. Autant de pincées de fantaisie venues épicer un intérieur autrement fade, d’une épuration un brin maniaque.

En savoir plus
1er arrondissement

Le Bistrot des Dames

Le Bistrot des Dames est un repère connu des habitués du quartier, dans cette rue des Dames animée. Si l’intérieur est accueillant, avec son joli comptoir à l’ancienne, sa déco rétro agrémentée d’affiches de réclames d’un autre temps, le Bistrot des Dames est connu pour son petit paradis de jardin, un havre de verdure secret. Ce restaurant bar à vin n’est malheureusement pas ouvert l’après-midi, en revanche le soir et le week-end, c’est l’endroit rêvé pour emmener tous vos amis qui affirment que Paris n’est que bitume et pollution et pour profiter d’un dimanche matin ensoleillé dans la verdure. Une vaste carte des vins vous laissera hésiter entre plusieurs bons crus, demandez conseil si vous ne savez lequel choisir. Pour les petites faims, on peut opter pour une belle salade (dans les 15 euros). Pour les grosses faims, les entrées (carpaccio de canard délicieux, artichauts et mozzarella di buffala) et les plats sont tout aussi recommandables. La carte propose un grand choix de poissons (le pavé de thon saisi à la sauce balsamique vaut le détour), pour finir avec un excellent dessert (sorbet de poire au cognac, crème brûlée au gingembre…). Le personnel est souvent débordé mais très sympathique. Un sans faute pour ce bar-restaurant qui se trouve au pied d’un hôtel pour jeunes touristes.

En savoir plus
Batignolles

Commentaires

0 comments