Wihmini Festival Day 1 : Gui Boratto + Digitalism

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime

En bon défricheurs de sonorités, la troisième édition du Wihmini Festival au Showcase du 30 mars au 30 avril propose un concentré de musiques avant-gardistes qu'il serait dommage de louper. 
Magicien charismatique au sommet de son art, Gui Boratto viendra ouvrir les festivités aux commandes d’un « new live machine » entre électro, techno et minimale. Ce Brésilien qui pose son nom sur des compilations de grands clubs européens (Fabric, Ministry Of Sound ou Cocoon) a sorti un troisième album baptisé 'III' l'année dernière. Sa techno-pop, ici plus sombre, se distingue de celle de son premier et meilleur opus 'Chromophobia', unanimement considéré comme lumineux et aérien. 
Le duo allemand Digitalism nous exaltera de leur musique entre électro-punk et mouvement dance indie. Signé chez Kitsuné, inspirés par Air et Daft Punk, ils ont sorti en 2007 un premier album, 'Idealism', très électro-rock, qui a mis une grosse claque à la scène french touch. Ils ont sorti un album plus pop en 2011 baptisé 'I Love You, Dude', bien reçu par la critique notamment grâce aux tracks "Blitz" et "2 Hearts", calibrés pour le dancefloor. Jens Moelle et Ismail Tuefekci ont compilé un concentré de house, breakbeat et techno sur leur 'DJ-Kicks' qui compte six inédits. 
Enfin Maxime Iko du collectif français Cockorico et Marco Dos Santos s'occuperont du warm up, accompagnés du travail de mapping du collectif français NYX (présent tout au long du festival). 

Téléphone de l'événement 01 45 61 25 43
LiveReviews|0
2 people listening