Nos meilleurs disques de 2012

0

Commentaires

Ajouter +

Le choix d'Emmanuel Chirache (critique musique)

Agent Side Grinder • 'Hardware'

  • Note: 4/5

On savait les Suédois doués pour le rock, on ne les connaissait pas aussi bons dans le post-punk électronique.

Alt-J • 'An Awesome Wave'

  • Note: 4/5

Il est n’est pas très difficile de convaincre un ami que 'An Awesome Wave' est un grand disque. Il suffit simplement de lui faire écouter.

School Is Cool • 'Entropology'

  • Note: 4/5

Sa proximité avec la langue et la culture anglo-saxonnes ont depuis longtemps rendu la Belgique plus sensible au rock’n’roll que la France.

Last Barons • 'Cheval de Troie'

  • Note: 4/5

Originaires de Coutances dans la Manche, quasi inconnus au bataillon, les Last Barons viennent tout simplement de sortir l’un des meilleurs albums de l’année.

The Inspector Cluzo • 'The Two Mousquetaires'

  • Note: 4/5

Trop occupés à chasser du petit groupe indie électro-pop-rock à mèches, les médias parisiens ratent souvent ce qui se fait de mieux en France.

Eugene McGuinness • 'The Invitation To The Voyage'

  • Note: 4/5

Pendant des années, le jeune Eugene McGuinness n’était qu’une sage chrysalide, qui avait encore tout à apprendre de la vie.

King Tuff • 'King Tuff'

  • Note: 4/5

Il faut remercier Sub Pop (il faut toujours remercier Sub Pop) d’avoir déniché Kyle Thomas et son groupe King Tuff.

JEFF The Brotherhood • 'Hypnotic Nights'

  • Note: 4/5

Incroyable mais vrai, deux frangins du Tennessee ressuscitent le grunge des années 1990 avec une pincée de psychédélisme seventies.

A Place To Bury Strangers • 'Worship'

  • Note: 4/5

Ils ont beau venir de Brooklyn, les A Place To Bury Strangers n’ont pas l’air de hipsters.

Wraygunn • ‘L’Art Brut’

  • Note: 4/5

Ils ont un nom imprononçable et viennent du Portugal. Pourtant, les Wraygunn représentent sans doute ce qui se fait de mieux aujourd’hui en matière de rock’n’roll sexy.

The Hives • 'Lex Hives'

  • Note: 3/5

Un album des Hives ne peut jamais vraiment être décevant.

We Have Band • 'Ternion'

  • Note: 3/5

Alors qu’ils évoluent dans un créneau déjà saturé, l’électro-rock indé, les We Have Band sortent joliment leur épingle du jeu.

The Shins • 'Port Of Morrow'

  • Note: 3/5

Les Shins sont une main tendue vers l’autre, ils mettent en lumière la vocation humaniste de la pop, celle qui fait d’elle un compagnon de vie rassurant pour chacun d’entre nous.

Moon Duo • 'Circles'

  • Note: 3/5

Comme son nom l’indique, Moon Duo est composé de deux membres : Ripley Johnson, guitariste de Wooden Shjips, et Sanae Yamada, une prof d’anglais, aux synthétiseurs.


Le choix de Nicolas Hecht (secrétaire de rédaction)

Liars • 'WIXIW'

  • Note: 5/5

Liars fait partie de ces groupes à l’identité assez affirmée pour pouvoir prendre des risques, sans pour autant voir ses fans lui tourner le dos.

Clark • 'Iradelphic'

  • Note: 4/5

Considéré à juste titre comme l’un des petits génies ayant fait la réputation du label Warp, Chris Clark est un musicien rare au talent indéniable.

OM • 'Advaitic Songs'

  • Note: 4/5

« Au commencement était la Vibration, et la Vibration était avec Dieu, et la Vibration était Dieu. »

Chain And The Gang • 'In Cool Blood'

  • Note: 4/5

Vous trouvez que le rock actuel sonne comme du hip-hop commercial ? Et vous avez raison.

Julia Holter • 'Ekstasis'

  • Note: 4/5

‘Ekstasis’ est une preuve de plus qu’il existe des disques magiques, dont la portée nous échappe.

Metz • 'Metz'

  • Note: 4/5

Il y a des disques simples et efficaces comme une grande tarte dans la gueule.

Brat Farrar • 'Brat Farrar'

  • Note: 3/5

Loin d’être le disque de l’année, ce premier enregistrement solo de Brat Farrar n’en demeure pas moins remarquable.


Le choix de Camille Griffoulières (critique musique)

Wax Tailor • 'Dusty Rainbow from the Dark'

  • Note: 4/5

Le magicien Wax Tailor revient avec un album-concept qui s’écoute comme un film, l’histoire d’un monde imaginaire dans lequel un jeune garçon part à la recherche d’un arc-en-ciel poussiéreux. 

Youssoupha • 'Noir désir'

  • Note: 5/5

Il fallait bien qu’un jour un rappeur vienne mettre une grosse claque au hip-hop français. Le « lyriciste bantou » Youssoupha l’a fait.

Marcus Miller • 'Renaissance'

  • Note: 4/5

Le bassiste et compositeur de jazz fusion signe là sa « renaissance », un passage de témoin entre lui et la jeune génération, comme l’a fait vingt ans plus tôt Miles Davis avec le jeune bassiste qu’il était.

Lianne La Havas • 'Is Your Love Big Enough ?'

  • Note: 5/5

Cette Londonienne de 22 ans a la trempe d’une grande chanteuse.


Le choix d'Alexandre Prouvèze (critique cinéma)

Can • 'The Lost Tapes'

  • Note: 5/5

Trois heures de sauvagerie extatique, tirées d’une cinquantaine d’heures de bandes où des synthétiseurs funambules crissent le long de cordes à l’électricité hirsute.

The Swans • 'The Seer'

  • Note: 4/5

Troisième album depuis le retour des Swans en 2010, 'The Seer' est décrit par leur leader comme le sommet absolu de leurs trente ans de carrière.


Le choix d'Elsa Pereira (critique théâtre)

Motorama • 'Calendar'

  • Note: 3/5

Davantage connue pour ses punkettes indociles que pour sa pop glacée, la Russie conserve en sa toundra bien des trésors musicaux.


Le choix de Pia Bou Acar (rédactrice)

Rubin Steiner • 'Discipline in Anarchy'

  • Note: 4/5

Jamais les classements musicaux par genre n'ont été aussi absurdes que pour Rubin Steiner. 


Nos interviews

SCHOOL IS COOL© Jimmy Kets

SCHOOL IS COOL© Jimmy Kets


L’avis des utilisateurs

0 comments