1 J'aime
Epingler

Théâtre à Paris : les 3 spectacles à voir cette semaine

Vous avez du pain sur les planches !

© Dunnara Meas

A chaque fois, c'est le même casse-tête. Vous avez envie d'aller au théâtre, de voir un beau spectacle, mais vous ne savez pas ni quand, ni quoi, ni comment. Vous hésitez, vous cherchez quelques micro-minutes, puis vous abandonnez en faveur d'une petite série en streaming avec un pot de crème glacée et la couette douillette sur vos pieds. Halte à l'engourdissement des neurones. Mort à la paresse et à l'édredon. Chaque semaine Time Out vous aide à choisir parmi la pléthore de spectacles qu'accueille la capitale. Trois spectacles pour tous les goûts, pour tous les âges et même pour ceux qui oseraient ne pas aimer le théâtre.

Du 2 au 8 mai

Vincent Dedienne - S'il se passe quelque chose

Depuis presque deux ans, Vincent Dedienne est partout. Le jeudi matin, dans le 7/9 de France Inter, son ton guilleret et son rythme effréné retracent avec sensibilité un sujet d’actualité. Le dimanche, dans 'Le Supplément' de Canal +, le comédien se penche sur ses invités avec une « bio interdite » absurde et savoureuse. Désormais, avec son premier « seul en scène », le trublion se met à nu et s’attaque à une histoire qu’il connaît parfaitement. La sienne. Et se mettre à nu, l’homme le fait au sens propre comme au figuré. Avec ses cheveux frisés et son corps de gringalet, il galope sur les planches, s’habille à toute allure, puis enchaîne avec un autoportrait aussi intime que rigolo. 

En savoir plus
Théâtre de l'Atalante , 18e arrondissement lundi 16 mai 2016 - lundi 30 mai 2016

La Dernière Bande

Il y a ceux qui naissent clowns, et ceux qui le deviennent. Mis en scène par Peter Stein, le Krapp de Jacques Weber fait sans conteste partie de la seconde catégorie. Avachi sur une table encombrée de boîtes métalliques, méconnaissable à cause d'une tignasse hirsute, le visage fardé de blanc et le nez rouge, le comédien incarne d'emblée un homme devenu bouffon à force d'échecs et de déceptions. Un vieux pitre solitaire et en fin de vie, qui distrait son ennui en se jouant pour lui-même des scénettes tragi-comiques. Des numéros éculés avec peaux de bananes et gestes répétés en boucle, dans la lumière douteuse d'un plateau pourtant équipé d'une grosse lampe centrale. 

En savoir plus
Théâtre de l'Oeuvre , 9e arrondissement Jusqu'au jeudi 30 juin 2016

Bovary

Sur la scène « occupée » du théâtre de la Bastille, le cœur lourd d’Emma Bovary bat encore. Une résurrection d’une centaine de minutes orchestrée par Tiago Rodrigues, metteur en scène portugais et directeur artistique du Théâtre National Dona Maria II de Lisbonne. Pendant 68 jours, le metteur en scène investit le plateau du théâtre de Jean-Marie Hordé avec trois formes théâtrales. La première, ‘Bovary’, déroule sur scène et dans un seul souffle le procès intenté à Flaubert en 1857 et l’intrigue du roman incriminé. Par un jeu de perspectives habile, Tiago Rodrigues, auteur et metteur en scène inspiré, met en dialogue les lettres de Flaubert à son amie Elisa Schlésinger, le procès et le roman en lui-même. 

En savoir plus
Théâtre de la Bastille , L'Est de Paris mercredi 11 mai 2016 - jeudi 26 mai 2016

Commentaires

0 comments