Actualités / Soirées

Pour les noctambules : Jérusalem by-night

Pour les noctambules : Jérusalem by-night
© Abra Cohen

Bien connue des locaux, la vie nocturne du mythique marché Mahane Yehuda de Jérusalem s'est développée ces dernières années. Le résultat : un marché branché, qui prend une allure radicalement différente une fois la nuit tombée. Abra Cohen nous révèle ce qui miroite dans les ténèbres.

 

À la lumière du jour, le marché Mahane Yehuda de Jérusalem est animé d'une atmosphère vivante, avec ses odeurs d'épices fraîches, ses marchands bruyants, et ses visiteurs, locaux et touristes, issus de tous bords ethniques et religieux. Dans ce labyrinthe qui se déploie à travers les ruelles et les allées autour du Shuk, les marchands vendent des fruits frais, des légumes, des fromages et des desserts succulents... Quand soudainement, tombe la nuit. Les commerçants ferment boutique, et une foule complètement différente investit les lieux. Au milieu de stands sombres et ternes, des restaurants et bars prennent vie tout à coup, et le brouhaha du shouk laisse place à des concerts de musique live, et aux fameuses bières et vins du pays. (Pour info, il y a de nombreux restaurants et bars dans les rues environnantes, avec des places assises en intérieur et à l'extérieur).

 

May 5th

 

© PR

 

En journée, c'est un petit café sans prétention. Il se trouve en face d'un stand de fruits, et se reconnaît grâce à l'écriteau jaune "Danesi Café".  L'enseigne sert du café frais et du salep à une clientèle qui afflue toute la journée. La nuit, le petit café se transforme en bar bondé avec des places limitées dedans comme dehors. Dans une ambiance décontractée, on vous prépare diverses spécialités locales, comme le sabich - ce plat irakien farci aux aubergines, œufs durs, tomates et citrons marinés, le tout servi avec du pain. Soyez au rendez-vous le dimanche. Ce soir-là, le grill est installé au milieu du shouk et on grille du poisson et des légumes frais. Le menu se renouvelle tous les dimanches.

Juste à côté de la rue Agripas, 56 rue Etz HaHaim. Dim-Jeu : 08:00- jusqu'au dernier client, Ven. Fermé, Sam. De la tombée de la nuit jusqu'au dernier client. Ouvert 24h/24 pendant l'été; Happy hours jusqu'à 22:00 (machne.co.il)

 

Pasta Basta

Ce restaurant de quartier sert de journée comme de nuit une grande variété de pâtes fraîches (faites sur place). Avec un bar et des places assises en intérieur et extérieur, ce lieu décontracté est l'endroit idéal pour un déjeuner tardif, un dîner ou un verre de fin de soirée. Dès l'après-midi et jusque tard dans la nuit, l'endroit ne désemplit pas. Un verre de vin Tishbi à la main, vous observez les diverses parties du Shuk qui convergent en face du restaurant. Après avoir choisi une variété de pâtes (au blé entier ou traditionnelles), vous sélectionnez vos garnitures (divers légumes frais et fromages) et les accompagnez d'un vin qui coule à flot toute la semaine.

8 rue Hatut, Dim-Jeu 12:00-24:00 (pastabasta.co.il)

 

Casino de Paris

© PR

 

Ce lieu très prisé est niché dans un bâtiment centenaire qui abritait autrefois l'hôtel et bar dansant Bordello à l'époque du mandat britannique. De cette époque, il reste quelques éléments architecturaux, comme les dalles colorées qui recouvrent le sol. Pour y accéder, on entre par le marché géorgien, ou bien on prend à gauche deux fois de suite depuis l'entrée rue Yaffo. Au loin, dissimulée, une grande cour qui ne désemplit pas apparaît. Suivez nos indications, car le Casino de Paris n'a aucune signalisation extérieure et attire une clientèle locale. L'un des deux propriétaires du bar est membre du célèbre groupe de musique Hadag Nahash (comprenez «Poisson-serpent»). Ne vous étonnez donc pas de croiser ses amis, de célèbres rock stars, qui passent toujours par ce bar quand ils sont en ville. Sur les rythmes du Balkan Beat Box, on se gave de tapas variés, comme la fameuse patate douce farcie ou la laffa garnie de viande et d'aubergine. Le Casino de Paris propose plus de 15 spécialités locales de bières (à la pression et artisanales), des alcools et liqueurs à flots.

3 rue Mahane Yehuda, 12:00-jusqu'au dernier client; Happy Hours 12:00-20:00 (https://www.facebook.com/Casino-de-paris)

 

Le Bar Shuka

© Abra Cohen

 

Ce n'est pas un hasard si le Bar Shuka attire une foule d'étudiants. L'endroit a été conçu par trois étudiants qui se sont rencontrés à l'armée et qui ont décidé d'ouvrir un bar, avec une approche pas comme les autres. Le trio réinvente le concept de vie nocturne à Jérusalem. Certains soirs, dans une ambiance quelque peu universitaire, le Shuka propose des «conférences au bar», au cours desquelles des experts sont conviés au Shuk pour parler de sujets allant de l'éducation à la philosophie juive en passant par la politique. Shuka sert uniquement de la bière israélienne, fabriquée localement. Aux côtés de Shapiro, Malka, Alexander et Bazelet, les clients profitent d'offres spéciales pendant les happy hours : on y boit un shot d'arak pour trois shekels seulement. 

17 allée Ha'Egoz, tous les jours de 20:00-jusque tard dans la nuit; Happy Hours 20:00-21:30 (050-7247030)

 

Jimmy's Parliament (alias "L'endroit secret")

Ici, la boisson à l'anis préférée des Israéliens, l'Arak, se décline en plus de 42 saveurs différentes. C'est Jimmy Perez qui gère ce bar sans prétention juste à côté de l'artère principale du Shuk. La décoration est éclectique, des photos de célébrités locales sont accrochées au mur. Ici, chacun est assuré de passer un bon moment. A la carte: des shakshuka, des légumes, des plats de viande et des soupes incroyables. Chaque boisson commandée arrive avec une variété d'apéritifs (olives, feta, légumes marinés ou fruits secs en tous genres). Attirant une clientèle d'étudiants et de locaux, l'établissement organise une soirée karaoké tous les mardis soirs, tandis qu'un chanteur joue les chansons réclamées par la foule tous les jeudis soirs.

5 rue Eshkol, Dim-Jeu. 10:00-04:00 (050-7247030)

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments