Le Mary Céleste

1/9
Le Mary Céleste / © C. Griffoulières - Time Out Paris
2/9
Mary Céleste / © Guillaume Belvèze
3/9
4/9
5/9
6/9
Le Mary Céleste / © C. Griffoulières - Time Out Paris
7/9
8/9
Le Mary Céleste / © C. Griffoulières - Time Out Paris
9/9
Le Mary Céleste / © C. Griffoulières - Time Out Paris
Le Marais

Si vous cherchez le Mary Céleste, ce nouveau bar ouvert par l'équipe de la Candelaria et du Glass, vous risquez de passer devant sans le voir. Avec sa porte en PVC et son néon tout simple, il ressemble plus à une pizzeria de quartier qu'à un bar ultra branché du Marais. Mais justement, on aime cette sobriété bien placée, ce manque de prétention et de fioritures, et les grandes baies vitrées toutes embuées en hiver qui laissent présager des apéros lumineux en été. Autour d'un bar central très convivial, on découvre des tabourets, et quelques tables et chaises (toujours de pizzeria) où s'installent une clientèle bien apprêtée, qui est un peu là parce que c'est le dernier bar ouvert en vogue, mais qui vient aussi pour la carte de bons produits que le Mary Céleste propose. Ici, on mise sur des cocktails maison comme dans les autres bars de la famille, mais aussi sur un concept nouveau : le bar à huîtres. Le plus fun, c'est l'happy oyster hour de 17h à 19h, pendant laquelle les Marennes-Oléron, Bouzigue ou plates Belon sont à 1 euro (contre environ 1,50 euros en temps normal). Pour arroser sa bourriche, on jette son dévolu sur un bon vin blanc dans une longue liste de bons crus dont des premiers prix raisonnables (5 euros le verre).

Ceux qui n'aiment pas ces bêtes marines pourront se rabattre sur des tapas à partager, comme les endives au tamarin (avec échalotes, menthe et coriandre) ou la pintade (sauce gochujiang, vinaigre de riz et miel), que l'on peut accompagner d'un bon vin rouge. Comme au Glass, la bière Brooklyn Lager se sert ici à la pression. Si vous voulez tester des alcools plus élaborés, la carte des champagnes, alcools rares (whiskies, vodka, rhum) et des cocktails s'adresse aux connaisseurs. On a même du mal à comprendre la composition de certaines mixtures, comme le Nord-Sud (Drouin blanche de Normandie, Sherry fino, grenadine maison et citron jaune) dont l'alcool est une vodka faite à base de pomme. On a adoré le Rain Dog (bourbon Four Roses, amaro Diesus, sirop de capillaire, menthe et citron jaune), et le Masala Cow (rhum plantation Jamaïque, lait, chai masala), mais pas le Dear Appollonia à base de grappa, un peu violent pour les papilles. Comptez quand même 12 à 13 euros pour un cocktail – ce qui n'est pas donné. Dans un coin, une platine vinyle s'occupe de l'ambiance sonore. L’accueil est très bon même en plein rush, alors n’hésitez pas à vous faire conseiller. Résultat des courses : le Mary Céleste reste une belle découverte pour son esprit décontracté et la qualité des produits servis.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••



Pour découvrir d'autres bars référencés par Time Out Paris cliquez ici.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Les 100 meilleurs bars

Pour voir la liste complète des 100 meilleurs bars sélectionnés par Time Out Paris cliquez ici.
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••• 

Nom du lieu Le Mary Céleste
Adresse 1 rue Commines
3e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours de 5h à 2h
Transport Métro : Filles du Calvaire ou République

Average User Rating

1 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:1
LiveReviews|1
2 people listening
virginie

Cadre sympa mais plats pas terribles, on a encore faim après. On nous harcèle pour recommander et l'on finit par nous demander plus ou moins gentiment de s'installer au bar car des gens attendent... Le top c'est quand le serveur fait remarquer que nous n'avons, à son goût, pas manger assez. Plus jamais!