Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Rubriques Restaurants et Bars : comment ça fonctionne chez Time Out Paris ?

Rubriques Restaurants et Bars : comment ça fonctionne chez Time Out Paris ?

Time Out Paris est un média, pas une agence de pub, avec des règles strictes. Concrètement, ça veut dire quoi ?

Par La Rédaction |
Advertising
© DR
© DR

1- Nos journalistes paient l’addition, comme n’importe quel client

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client. Cette pratique garantit notre indépendance et notre liberté de ton. Contrairement à la plupart de nos concurrents (suivez notre regard), notre média n’accepte ni les invitations, ni les dotations financières (suivez un peu plus notre regard).

2- Gastronomiques et street food, même combat

Grandes tables, bistrots, street food, tables italiennes, chinoises… Chez Time Out, ce qui prime, c’est l’émotion. Et celle-ci peut surgir d’un bao à 5 € comme d’un plat sophistiqué à une centaine d’euros. 

3- L’assiette, mais pas que

La note globale sur 5 prend en compte le niveau des plats (qualité des produits utilisés, précision), mais aussi tout ce qui fait un restaurant : l’accueil, la vibe (est-ce qu’on s’y sent bien ? Est-ce que le lieu est cool ?). 

4- Des notes toujours argumentées

La promesse de Time Out, c’est de décrire le lieu tel qu’il est, avec ses qualités mais aussi ses petits (ou gros) défauts. Il arrive donc qu’on attribue des mauvaises notes à des établissements, mais toujours en expliquant pourquoi de façon argumentée. On n’a pas envie d’envoyer nos lecteurs dans des attrape-touristes !


5- Une équipe d’experts pour tous les types de restaurants

Nos journalistes becs fins possèdent tous un ou plusieurs domaines de compétences en matière de gastronomie et de spiritueux. Il y a le spécialiste du bistrot tradi (plus de quarante ans d’expérience), celui du vin (auteur d’un documentaire sur le sujet), de la cuisine italienne, coréenne… Les établissements sont testés par des spécialistes de chaque genre. 

6- Des publirédactionnels clairement identifiés

Time Out est 100 % gratuit et vit entièrement de la publicité. Pour autant, il est impossible de payer pour avoir une critique. De même, tous les contenus publicitaires sont identifiés comme tels dès la première ligne grâce à la mention « Sponsorisé par [nom de la marque] »

7 – Time Out est un média, pas une agence

Time Out est soumis à la convention collective nationale des journalistes du 1er novembre 1976 et ses journalistes possèdent la carte de presse. Ce qui fait de nous un média, et pas une agence de pub. 

Advertising