Cinéma à tarif réduit

Salles et séances les moins chères sur Paris

A Paris le cinéma, c'est comme le métro. Ou l'inverse. Dans les deux cas, on s'y bouscule souvent, la place est chère et la publicité excessive. Anecdote – et comble du télescopage : certains regardent désormais des films ou séries sur leurs portables, remplissant d'un épisode de 26 minutes leur trajet Montparnasse-Clichy (on a même récemment vu un type en doudoune, hypnotisé par 'Dirty Dancing' sur son iPhone, faire grotesquement barrage à une très vieille femme dans un couloir de bus).

Bref, le cinéma, c'est souvent comme le métro et lui aussi a ses pass Navigo, avec accès illimité à certaines salles de projection (mais à certaines seulement) : d'un côté le pass Gaumont/Pathé, de l'autre celui d'UGC/MK2. Tous deux tournent autour des 20 euros/mois et constituent sans doute la solution idéale pour les cinévores gloutons. Moins contraignantes, on peut préférer des cartes à tarifs réduits sans abonnements : pour 3, 5 ou 10 places chez Gaumont ou, plus simples et cinéphiliques, des forfaits 5 places valables dans tous les cinémas MK2 - la programmation de celui de Beaubourg méritant, entre autres, très largement le détour. Le prix de la place est alors joyeusement réduit à moins de 7 euros.

Mais surtout, il faut noter que la plupart des cinémas indépendants proposent également des cartes, généralement valables pour 10 projections, qui reviennent au même prix. Pour 5 euros, voir Lubitsch à l'Action Christine coûte alors moitié moins cher que le premier blockbuster venu en multiplexe (surtout s'il faut payer une location de lunettes 3D). En outre, certaines salles - le cinéma La Clef, par exemple - acceptent aussi les pass illimités Gaumont/Pathé et UGC/MK2. Bref, dans cette catégorie de prix, il y a de quoi faire.

Seulement, cela ne semble pas suffire à enrayer la nette domination quantitative des salles à grand spectacle ; aussi les cinémas indépendants parisiens sont-ils restés fidèles à leur tradition d'une première séance de la journée (aux alentours de midi) à 5 ou 6 euros. Autrement dit, une bonne idée pour adoucir les réveils incertains. Sinon, il est encore possible d'être jeune, chômeur, étudiant ou retraité pour bénéficier de réductions largement bienvenues dans l'ensemble des salles de cinéma. Avec parfois de sympathiques initiatives comme celle du Gaumont Gobelins, proposant à toute heure des places à 4,20 euros pour les moins de 26 ans.

Enfin, il existe plusieurs types de spectateurs de cinéma. Dont certains se contrefichent que le film soit récent ou pas. Dans ce cas, deux temples à Paris vous tendent les bras : le Forum des Images et l'incontournable Cinémathèque française, où l'on pourra explorer tout le patrimoine du cinéma dans un esprit intempestif, pour 5 ou 6 euros seulement... Sinon, il vous reste encore une solution : la médiathèque municipale.

Forum des Images

Avec ses 2 000 séances par an dans ses 5 salles, ses festivals en tous genres, et ses nombreux événements, le Forum des Images est à l’heure actuelle l’un des cinémas les plus actifs de la capitale... et l'un des moins chers, avec des tarifs oscillant entre 3.50 et 5 euros ! Ainsi, les amoureux de Paris auront certainement besoin de plusieurs années pour découvrir son impressionnant « catalogue parisien » (ayant la ville comme décor ou actrice), répertoriant plus de 6 600 films...

En savoir plus
Les Halles

Cinémathèque française

Notre sélection

Autrefois au pied de Chaillot, puis au Palais de Tokyo, la Cinémathèque se sauva de deux incendies avant de finalement trouver refuge au début de ce siècle du côté de Bercy. Un quartier prometteur aux ambitions cinématographiques affichées par l’installation de deux mastodontes : L’UGC Bercy et le MK2 Bibliothèque. Dans ce magnifique bâtiment dessiné par Frank Gehry, fusionnent en 2002 la BIFI (la Bibliothèque du Film) et la Cinémathèque. C’est alors un véritable musée du septième art qui naît sous la direction du réalisateur franco-grec Costa-Gavras : quatre salles, une librairie, une vidéothèque et de nombreux espaces d’exposition avec des tarifs plus qu'abordables: de 3,50 à 6,50 euros pour les projections... et 3,50 euros maximum pour une journée complète à la Bibliothèque du Film! Bref, un véritable lieu de perdition pour les cinéphiles.

En savoir plus
L'Est de Paris

MK2 Beaubourg

A deux pas du centre Georges Pompidou, le MK2 offre une programmation d'une très grande qualité au coeur de la capitale. En outre, il s'associe souvent à la programmation et aux festivals de ce haut lieu de l'art moderne et contemporain – par exemple pour les cycles Cinéma du réel, qui permet, chaque printemps, de découvrir le cinéma documentaire sous des angles inédits. En un mot, un véritable repaire...

En savoir plus
3e arrondissement

MK2 Bibliothèque

Notre sélection

Tous les matins jusqu'à midi, la plupart des cinémas MK2 offrent des tarifs préférentiels à 6 euros, mais surtout, pour les moins de 26 ans, le MK2 Bibliothèque propose l'entrée à 4,90 euros tous les jours, pour toutes les séances (sur présentatioin d'un justificatif, évidemment). Une des rares occasions de se délecter les pupilles pour moins de 5 euros sur Paris, avec une sélection de films généralement excellente!




Si son directeur Marin Karmitz se défend bec et ongles de créer lui aussi des multiplexes, le dernier-né des MK2 en présente pourtant bien tous les stigmates : café aux allures de loft, librairie-boutique, kiosque à bonbons. Au pied de la sculpturale Bibliothèque nationale, le MK2 propose un dédale de quatorze salles de projection et une kyrielle de films pour la plupart en VO. Une structure en longueur, une convivialité redessinée et malgré cela, la vraie vedette de ce cinéma n’est pas celle que l’on croit. Regardez donc de plus près ces sièges couleur framboise, conçus par le franco-hongrois Martin Szekely. L’astuce est presque invisible et pourtant… Cet accoudoir qui se relève signe assurément la fin de bien douloureuses contorsions.

En savoir plus
Quartier Latin et Sud de Paris

Gaumont Gobelins

Tous les jours, pour les moins de 26 ans, le Gaumont Gobelins propose des places à 4,20 euros pour l'ensemble de ses séances. Seulement, comme il y a quand même une vie après 27 ans (hormis pour les chanteurs de rock, mais ont-ils vraiment le temps d'aller voir des films ?), ce cinéma offre également des réductions pour les étudiants et les seniors, avec des places à 7,20 euros pour tous les films.

En savoir plus
13e arrondissement

> Voir tout notre dossier spécial anti-crise

Petit guide anti-crise

Théâtre, cinéma, bars, restos, expos... Ils se font rares, mais ils existent, les bons plans de sorties parisiennes, peu chers ou gratuits. Plus excitant que la Banque centrale européenne, plus subversif que les recommandations d'Angela Merkel : découvrez le plan anti-crise de Time Out et ses bonnes adresses.

En savoir plus
Lire le dossier

Commentaires

1 comments