Rock en Seine

Notre guide pour le festival Rock en Seine à Saint-Cloud

Rock en Seine © Victor Picon

Avec ses soixante concerts en trois jours, Rock en Seine un des festivals d'Ile-de-France les plus massifs, un antidépresseur musical qui se déroule chaque année à la fin de l'été pour mieux affronter la rentrée. Il est organisé dans le domaine national de Saint-Cloud, un immense parc de dix-sept hectares classé monument historique et agencé « à la française » il y a trois siècles par André Le Nôtre, paysagiste de Louis XIV. Aller à Rock en Seine, c'est le plaisir de se perdre dans ce dédale de taillis géométriques, et de sauter dans la boue au milieu de la foule sur les meilleurs sons du XXIe siècle.

Les plus grands groupes de rock, électro, pop et hip-hop jouent sur les planches de la grande scène, tandis que des petits groupes attirent les curieux sur les estrades secondaires. La liste des légendes qui ont joué ici ne cesse de s'allonger depuis la création du festival en 2003, alors ne manquez pas Rock en Seine pour vivre l'un des temps forts de l'été à Paris.

Notre guide pour le festival Rock en Seine

Musique

Le guide Rock en Seine 2015

Kasabian, FFS, The Offspring, Fauve, Tame Impala The Chemical Brothers, Alt-J, Hot Chip, Mark Lanegan Band... Notre sélection pour la 13e édition de Rock en Seine.

En savoir plus
Musique

Journée type d'un festivalier à Rock en Seine

15h : Avant le grand départ, vous décidez d'acheter des bouteilles pour les boire sur le canal de l'Ourcq avec vos amis, ça vous évitera de vous ruiner au festival en payant vos pintes 8 euros. 15h30 : Vous êtes bien. 16h : Vous êtes très bien, vous envisagez sérieusement de rester ici toute la journée. 16h30 : Vous partez enfin, métro ligne 9 direction Pont de Sèvres. Vous avez déjà très envie de faire pipi et vous n'êtes qu'à Strasbourg-Saint-Denis. 16h45 : Vous avez essayé de compter toutes les stations de métro jusqu'à Rock en Seine, mais vous êtes mort de vieillesse avant. 17h : Un type saoul fait des blagues pas drôles aux badauds dans le wagon. C'est vous. 17h15 : Vous faites pipi dès que vous sortez de la rame, et vous créez un nouvel affluent de la Seine, que vous baptisez d'après votre nom de famille.17h20 : Vous arrivez sur place et commandez une pinte à 8 euros. 17h40 : Vous venez de rater votre groupe préféré de la journée.18h : Vous vous dirigez vers la petite scène de l'Industrie pour écouter un groupe que vous aimez bof, du coup vous croisez les milliers de personnes qui vont du côté de la Grande scène pour la tête d'affiche. Vous n'avez jamais été aussi proche d'un saumon. Dans l'opération, vous perdez deux amis. 18h20 : Scène de l'Industrie : pendant dix minutes, vous avez vu des types en file indienne sortir de la foule, et d'autres types en file indienne s'y précipiter. Une question vous brûle les lèvres : existe-t-il, quelque part, un type qui a é

En savoir plus

Et aussi...

Musique

Rock en Seine 2014

Pour la 11e édition en 2013, le festival Rock en Seine a réussi à battre son record d'audience en attirant 118 000 amateurs de rock. Avec ses soixante concerts en trois jours, c'est le festival d'Ile-de-France le plus massif, un antidépresseur musical qui se déroule chaque année à la fin de l'été pour mieux affronter la rentrée. Il est organisé dans le domaine national de Saint-Cloud, un immense parc de dix-sept hectares classé monument historique et agencé « à la française » il y a trois siècles par André Le Nôtre, paysagiste de Louis XIV. Aller à Rock en Seine, c'est le plaisir de se perdre dans ce dédale de taillis géométriques, et de sauter dans la boue au milieu de la foule sur les meilleurs sons du XXIe siècle. Les plus grands groupes de rock, électro, pop et hip-hop jouent sur les planches de la grande scène, tandis que des petits groupes attirent les curieux sur les estrades secondaires. Cette année, les programmateurs nous gâtent, en conviant notamment des groupes qui n'avaient pas fait de concerts depuis un moment, comme Portishead ou The Prodigy. Mais Rock en Seine est aussi l'occasion de couronner la montée en flèche de jeunes artistes qui ont le vent en poupe, comme les épatants français de Feu! Chatterton, le Canadien impertinant Mac DeMarco, Joey Bada$$ et son hip-hop qui sonne old-school, ou l'électro indie de Trentemøller. La liste des légendes qui ont joué ici ne cesse de s'allonger depuis la création du festival en 2003, alors ne manquez pas Rock en Seine

En savoir plus
Musique

Rock en Seine 2013

Pour ses 10 ans en 2012, le festival Rock en Seine a réussi à battre son record d'audience en attirant 110 000 amateurs de rock. Avec ses soixante concerts en trois jours, c'est le festival d'Ile-de-France le plus massif, un antidépresseur musical qui se déroule chaque année à la fin de l'été pour mieux affronter la rentrée. Il est organisé dans le domaine national de Saint-Cloud, un immense parc de dix-sept hectares classé monument historique et agencé « à la française » il y a trois siècles par André Le Nôtre, paysagiste de Louis XIV. Aller à Rock en Seine, c'est le plaisir de se perdre dans ce dédale de taillis géométriques, et de sauter dans la boue au milieu de la foule sur les meilleurs sons du XXIe siècle. Les plus grands groupes de rock, pop et hip-hop jouent sur les planches de la grande scène, tandis que des petits groupes attirent les curieux sur les estrades secondaires. Alors que l'affiche programmée pour les dix ans du festival avait un peu déçu, celle de cette année reprend du poil de la bête, en conviant notamment des groupes qui n'avaient pas fait de concerts depuis un moment, comme System Of A Down, Franz Ferdinand ou Nine Inch Nails. Mais Rock en Seine est aussi l'occasion de couronner la montée en flèche de jeunes artistes qui ont le vent en poupe, comme les épatants français de La Femme, l'Américain d'origine palestinienne Hanni El Khatib, Poliça et son électro feutrée ou la soul woman Lianne La Havas. La liste des légendes qui ont joué ici ne cesse de s

En savoir plus
Musique

Notre sélection de concerts

Le top des concerts de pop, rock, hip-hop dans nos salles parisiennes.

En savoir plus
Musique

Guide des festivals de musique

Paris n'a jamais été aussi fort en musique. Entre l'explosion des collectifs et des teufs intra et extramuros, la création en 2014 de nombreux festivals (le Macki, le Paris International Festival of Psychedelic Music, le Tribes, etc.), la fréquentation de plus en plus dense des autres, on peut dire qu'on explose les records. Pour vous aider à y voir plus clair, Time Out passe en revue les festivals 2015 qui se déroulent dans notre chère capitale. Weather, Villette Sonique, Jazz à Saint-Germain, Rock en Seine, The Peacock Society... La liste est longue, et il y en a pour tous les goûts. A vos agendas !

En savoir plus
+ de festivals

Commentaires

0 comments