Les 100 meilleurs films français : n°3

'Les Enfants du Paradis' de Marcel Carné

'Les Enfants du Paradis' (1945) de Marcel Carné / Avec Arletty, Jean-Louis Barrault, Maria Casarès et Pierre Brasseur

Faire du beau avec du sale, construire de la lumière avec de l’ombre. Ou comment l’un des films les plus éblouissants du répertoire cinématographique français fut tourné pendant les heures les plus sombres de son histoire. En 1943, l’Occupation assomme le pays, ailleurs la Seconde Guerre bat son plein. Et Marcel Carné amorce le tournage des ‘Enfants du Paradis’. Accompagné par Prévert au scénario, et épaulé par une incroyable équipe technique – dont Kosma à la musique et Trauner au décor, tous deux juifs et dissimulés –, il filme le destin contrarié d’une histoire d'amour. Celle de Garance, belle et libre, et du mime Deburau, séparés par leur propre passion et par celles des autres. On est en 1840, à Paris, sur le boulevard du Crime. Autour des deux protagonistes – sublimement interprétés par Arletti et Jean-Louis Barrault –, une poignée de seconds rôles jouent également leur destin : Lacernaire, l’assassin esthète, Nathalie, l’amoureuse offensée, Frédérick Lemaître, le comédien narcisse. En trois heures, tout va se mêler, la vérité et la fiction, l’histoire et la poésie, la scène et les coulisses. Classique, fluide, éternel, quand les ‘Enfants du Paradis’ paraît à la Libération, il remporte un immense succès. En 1995, pour célébrer les 100 ans du septième art, plus de 800 professionnels sont invités à désigner le meilleur film français de tous les temps. 688 votants se prononcent en faveur des ‘Enfants du Paradis’, inscrivant ainsi ce monument à la postérité.

Commentaires

5 comments
Gilles S
Gilles S

je pense que ce film devrait etre en première position et la règle du jeu en troisième!

Jean F
Jean F

Mais keske c'est chiant cette nouvelle manie des bandeaux qui nous avertissent que la page laisse des cookies derriere elle, comme si c'était des petites crottes... On s'en branle des cookies, on les efface tous les soirs. Vous n'avez pas encore compris que c'est de la merde et que ca vous sert a rien?

jeremy martinato
jeremy martinato

Le top 10 est vraiment discutable. C'était mieux avant?


Jeremy martinato

thirza vallois
thirza vallois

Tout en haut celui. Au sommet du cinéma français. Plus on le regarde, plus on s'apreçoit de sa grandeur, de sa beauté, du génie de tous les composants ce hymn, de cette fresque, de ce poème, de ce chef-d'oeuvre

Monir F
Monir F

@thirza vallois  De quel film tu parles Thirza Vallois!