Bars & clubs • Belleville - Ménilmontant

Un verre sur les hauteurs de Paris

0

Comments

Add +


Café Chéri(e)

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Qui ne connaît pas le Café Chéri(e) ? Avec son bar qui colle au coude et ses soirées mémorables, qu'on passe sous l'aisselle de son voisin à danser, ce bar aux néons rouges est une institution à Belleville. Pas de hype déplacée ici, ça sent la bière et la population est bigarrée... La suite

  1. 44 boulevard de la Villette, 19e
Plus d'infos

Les Idiots

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce minuscule bar sur le boulevard Ménilmontant est difficile à trouver, mais une fois essayé on y revient souvent pour prendre un dernier verre. Les Idiots est un repère pour les habitués du quartier, attirés par son joli cadre vintage, son équipe relax, ses petits prix et son ambiance conviviale. La suite

  1. 115 boulevard de Ménilmontant, 11e
Plus d'infos

La Féline

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

La Féline est un minuscule bar rock’n’roll près de Ménilmontant, avec sa faune, ses posters de groupes de rock des fifties et surtout sa musique rockabilly, que le label éponyme dans les locaux voisins produit. La Féline est fréquenté par des punks à chiens, des faces tatouées-percées, des hipsters et des rockers à l’ancienne. La suite

  1. 6 rue Victor Letalle, 20e
Plus d'infos

La Sardine

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Sur la petite place Sainte-Marthe près de Belleville, c’est un peu la campagne à la ville sans le bruit des voitures. Le bar-restaurant La Sardine profite de ce cadre exceptionnel pour étendre sa terrasse, tout comme son voisin le Sainte-Marthe. L’ambiance populaire qui régnait ici a été remplacée par une atmosphère nettement plus bobo... La suite

  1. 32 rue Sainte-Marthe, 10e
Plus d'infos

Le Carillon

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ni trop bobo, ni trop hipster, ni trop PMU-Rapido, le Carillon est un petit bar de quartier comme on les aime, qui sert des demis à prix réglo et a le charme désuet des anciens troquets. On aime ses boiseries apparentes, son carrelage en mosaïque, ses tables simples et dans le fond quelques canapés de récup’ déglingués mais confortables. Ici les serveurs, gentils et efficaces, ne chipotent pas pour quelques minutes dépassées à la fin de l’happy hour.  La suite

  1. 18 rue Alibert, 10e
Plus d'infos

Aux Folies

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce bar est une institution à Belleville, toute la jeunesse de ce quartier animé s'y retrouve à toute heure, devant un petit noir pour feuilleter son journal l'après-midi ou pour prendre l'apéro le soir venu. Le Folies porte le nom d’une guinguette qui existait aux portes de Paris au XVIIIe siècle, lorsque le quartier s’appelait la Courtille et que le carnaval de Paris déchaînait les foules. La suite 

  1. 8 rue de Belleville, 20e
Plus d'infos

Le Clin's 20

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Rares sont les Parisiens qui peuvent se vanter de connaître la rue Pixérécourt, qui relie pourtant les stars du quartier, la rue de Belleville et la rue de Ménilmontant ; ceux-là vous diront d’ailleurs qu’à part pour goûter au meilleur kébab du 20earrondissement, mieux vaut éviter d’y traîner seul le soir. Et pourtant, le Clin’s 20, petit bar rose bonbon situé juste en face des barres de logements tout gris, pourrait amener le plus froussard des Parigots à tenter l’aventure. Une petite terrasse chauffée et couverte accueille le client, avant de dévoiler une salle cosy aux lumières tamisées. La suite

  1. 49 rue Pixérécourt, 20e
Plus d'infos

Le Mo'Town

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4

Tous les nouveaux bars ne sont pas sophistiqués ou branchés, et c'est tant mieux. Le Mo'Town, ouvert fin 2012 par Karim, un patron très jovial toujours prêt à papoter avec ses premiers habitués, est de ces jolis troquets pimpants et sans prétention. Des pochettes de vieux vinyles recouvrent tout un coin de la première salle : Brassens et Brel côtoient Aretha Franklin et Marvin Gaye... Un thème vintage qui colle au fond musical, funk, soul et chanson française. La suite

  1. 116 boulevard de Ménilmontant, 20e
Plus d'infos

Les Trois Arts

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Marre des bars à cocktails branchés et froids ? Voilà un bar de quartier authentique, bourdonnant d’activités et au fort accent campagnard. Les arts vivants se mêlent à l’art de vivre dans cette taverne bretonne qui se consacre aux divertissements traditionnels. On peut y entendre des concerts folk, jazz, klezmer ou classique ou assister à des soirées de contes de France, d’Irlande, de Méditerrané ou encore de l’Europe de l’Est. A l’occasion, il est également possible de tomber sur des pièces de théâtre, des improvisations et des humoristes. La suite

  1. 21 rue des Rigoles, 20e
Plus d'infos

Onze Bar

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le Onze Bar est un petit bar bobo comme on les aime. Il fourmille de gens, de jour comme de nuit. Populaire et branché à la fois, la salle est meublée façon shabby chic. Le grand fauteuil crachant son garnissage témoigne à lui seul le nombre de fêtes passées dans ce lieu. L’ambiance est assurée par les concerts quotidiens allant du Balkan folk au rock’n’roll, en passant par du jazz, du blues, de la funk ou de l’afrobeat (voir programmation ici). La suite

  1. 83 rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
Plus d'infos

Le Zelda

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce micro-bar caché entre Belleville et le canal Saint-Martin n'est pas beaucoup plus large qu'un couloir. C'est justement l'un de ses atouts – pour vivre heureux, vivons cachés – car dans cet antre intimiste, on ne se bouscule pas au comptoir (sauf le week-end) et l'ambiance reste zen grâce à de jolies lumières tamisées et un fond musical bien choisi et varié. Bref, on s'y sent comme dans son deuxième salon, sauf qu’ici les cocktails sont meilleurs que ceux de bibi. La suite

  1. 6 rue Bichat, 10e
Plus d'infos

Le Café des Sports

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4

Le décor de ce bar parisien n’a rien d’exceptionnel, mais on vient ici pour sa programmation musicale et pour ses bières pas chères. L'extérieur et le logo ont été refait il y a peu, donnant un coup de neuf avenant à l'enseigne. Le patron, très dynamique, connait un tas de DJs et de groupes locaux : électro-dub, pop, chanson française, dub, rock, soul, funk, la programmation est très éclectique. La suite

  1. 94 rue de Ménilmontant, 20e
Plus d'infos

Joséphine, caves parisiennes

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Un an de travaux et plusieurs centaines de bouteilles empilées plus tard, Joséphine, caves parisiennes est né. Ce nouveau bar à cocktails maison, vins racés et whiskies rares est situé dans un quartier plutôt pauvre en lieux trendy (qui fleurissent partout à Paris), Ménilmontant. Une bonne idée des patrons du Cannibale voisin, qui n’ont pas lésiné sur la décoration, inspirée par la sensuelle Joséphine Baker et des tatoueurs américains avant-gardistes des années 1940. La suite

  1. 25 rue Moret, 11e
Plus d'infos

La Cantine de Belleville

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4

On vient ici pour ripailler sans vergogne, pour trinquer sans pudeur. On s’installe dehors sur la terrasse chauffée, à l’intérieur, ou dans la salle de derrière pour écouter un des nombreux concerts organisés ici. On commande à boire, puis on choisit sur l’ardoise un plat pour 10 euros, ou une formule complète, avec entrée et plat pour 15 euros. Ce bar-resto-concert porte son nom à merveille. La suite

  1. 108 boulevard de Belleville, 20e
Plus d'infos

Lou Pascalou

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Lou Pascalou est un café culturel de Ménilmontant que l’on s’approprie volontiers comme cantine de quartier, car on ne s’y ennuie jamais. Rien de branché ici, mais plutôt un endroit gentiment bobo avec sa terrasse sur une placette à l’abri des pots d’échappement et sa clientèle jeune du quartier. Les verres sont à prix plancher (2,50 euros), les plats aussi (hachis parmentier à 6,50 euros) et les animations proposées sont variées. La suite

  1. 14 rue des Panoyaux, 20e
Plus d'infos

La Pétanque

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4

En sortant au métro Ménilmontant, on se sent agressé par la circulation des voitures et par les enseignes McDo et KFC qui se font face. Pourtant, à deux pas de là se trouve une placette piétonne charmante avec des grands arbres et quelques bars et restos tous plus sympas les uns que les autres. La suite

  1. 40 rue Etienne Dolet, 20e
Plus d'infos

La Maroquinerie

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

La Maroquinerie est l'une des meilleures salles de concerts de Paris. L'acoustique de qualité et la conformation en amphithéâtre d'une salle de 500 personnes, pas plus, contribuent à l'intimité des lieux et offrent aux artistes l’occasion de se rapprocher d’un public parisien souvent distant. On s’en souvient, des concerts à la Maroq' : on a sauté partout, chanté, et senti un petit frisson d’émotion face à des chanteurs et des musiciens qui donnent tout. La suite

  1. 23 rue Boyer, 20e
Plus d'infos

La Bellevilloise

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

La Bellevilloise est une coopérative ouvrière du siècle dernier qui a gardé sa vocation première de lieu d'échange et de culture. Des expos et projections de films alternatifs et thématiques sont programmées régulièrement, ainsi que des concerts acoustiques dans la belle halle des Oliviers, spécialement du jazz pendant le brunch du dimanche. La suite

  1. 21, rue Boyer, 75020
Plus d'infos

La Maison

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4

Chez Gudule n'est plus, bienvenue à La Maison ! Place à un lieu moins cher, qui mise sur une carte de brasserie à la bonne franquette pour devenir un bar convivial et une cantine abordable. On aime ce lieu de caractère, très lumineux et agréable avec ses grandes portes vitrées en bois sculpté, ouvertes sur la rue en été. Un spot idéal pour feuilleter son journal en buvant son café. Le patron Karim, également celui de La Gouttière pas très loin, aime la simplicité. La suite

  1. 65 boulevard de la Villette, 19e
Plus d'infos

Rosa Bonheur

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Quel joli nom pour un bar bucolique, aménagé dans une petite maison au sommet du parc des Buttes Chaumont. On prend l’apéro sous les grands arbres en profitant des derniers rayons de soleil et de la vue, superbe. A la carte, une belle palette de vins dont la cuvée de la maison qu el'on accompagne avec des tapas. De jolies filles en robes légères s’y pressent, et autour d’elles de nombreux prétendants. Les gays ont aussi leurs habitudes ici, surtout le dimanche soir. La suite

  1. Parc des Buttes Chaumont, 2 avenue de la Cascade, 19e
Plus d'infos

Le Zorba

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le Zorba est un bistroquet parisien en plein Belleville qui ouvre tôt, très tôt : à 5h du mat’, attirant les fêtards qui veulent s'envoyer un dernier verre et les commerçants du coin qui vont ouvrir leurs stores. Plus tard, les vieux du quartier se racontent les derniers potins, coude à coude avec les jeunes qui apprécient cette petite terrasse pour sa couleur locale. Le Zorba a gardé sa gouaille populaire à la babelvilloise, grâce à des prix crevant le plancher, et des alcools de qualité. La suite

  1. 137 rue du Faubourg du Temple, 10e
Plus d'infos

Le 9b

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce nom vous rappelle quelque chose ? Le 9 Billards bien sûr ! Ce bar qui a précédé les Disquaires rue Jean-Pierre Timbaud vient de renaître boulevard de la Villette, non loin du Café Chéri(e). A peine ouvert, il est déjà blindé tous les soirs, sans doute parce que la même tribu de jeunes Parisiens branchés fréquente ce lieu pour sa programmation de musiques alternatives éclectiques : électro, hip-hop, funk ou rock. La suite

  1. 68 boulevard de la Villette, 19e
Plus d'infos

Ô Paris

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ô Paris, c'est beau Paris ! Pourrait-on dire depuis la terrasse de ce bar (anciennement la Mer à Boire) qui domine toute la ville. D'un seul coup d'œil on embrasse la cité du regard, la tour Eiffel à l'horizon. Préservé du stress de la fourmilière humaine qui s’agite à ses pieds, ce bar étale sa terrasse sur une placette pavée et arborée. On profite du soleil et du calme sans le bruit des voitures. La suite

  1. 1 rue des Envierges, 20e
Plus d'infos

Les Cascades

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le bistrot littéraire Les Cascades est une perle cachée sur les hauteurs de Belleville, sur la charmante petite place Henri Krasucki. Le dada des habitués ce sont les livres, et ici il y en a partout. On en trouve dans une bibliothèque à disposition des habitués, des lectures théâtrales de tous horizons y sont organisées, des ateliers d’écriture et de théâtre, des spectacles de poésie, soirées slam, projection de courts métrages et de documentaires... La suite

  1. 82 rue des Cascades, 20e
Plus d'infos

O'Kubi Caffé

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4

Avec un nom pareil, on s’attend à un bar de rugbymen buvant du vin rouge « au cubi » (de 5 litres au moins) sur des airs populaires de féria. Mais non, O’Kubi est un bar branché, lesbien au départ, gay-friendy aujourd’hui. La clientèle est très mixte, hétéros et gays s'y côtoient à l’heure de l’apéromix du mercredi et de l’afterwork du jeudi ou le week-end. La suite

  1. 219 rue Saint-Maur, 10e
Plus d'infos

Le Baroc'

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4

Comme son nom le laisse entendre, ce café-concert – restaurant est décoré de voluptueux tourbillons de rouges baroques : velours capitonnés, papiers peints coquelicot, banquettes en cuir, etc. Les lampes suspendues et son bar zébré lui donnent un côté branché. Au Baroc’, on peut débouler sans réserver et grignoter des tapas entre amis sans se ruiner tout en écoutant un concert live programmé chaque soir. La suite

  1. 36 rue Sambre et Meuse, 10e
Plus d'infos

L’avis des utilisateurs

0 comments