101 choses à faire à Paris : vie culturelle


DR

Théâtre, cinéma, musique classique, galeries d'art... Notre sélection des meilleurs spots culturels de la capitale.

Art à vif au 104

Installé dans les anciennes pompes funèbres de la Ville de Paris, le Centquatre (ou 104 pour les intimes) se pose en symbole du renouveau culturel du nord-est parisien. Au programme : concerts, projos, performances, expos, impro, résidences d'artistes... Un lieu vivant qui peine encore à décoller, mais dont la programmation, de plus en plus foisonnante, ne présage que du bon.

En savoir plus sur le 104

  1. 104 rue d'Aubervilliers et 5 rue Curial, 19e
Plus d'infos

Virée à la Cinémathèque

Ce qu’il y a de bien avec la Cinémathèque, c’est que pour une modique poignée d’euros, on peut découvrir une multitude de trésors cachés du cinéma – aux côtés de classiques parfois méconnus aussi, d'ailleurs – assister à des rencontres et conférences (dont celles du maître des lieux, Serge Toubiana), aux ciné-clubs du légendaire Jean Douchet, ou encore visiter des expositions, souvent ludiques, consacrées au septième art. Bien sûr, la Cinémathèque française est une institution historique, vénérable, sur laquelle plane le bienveillant fantôme d'Henri Langlois ; elle n'a pourtant rien d'une antiquité. Au contraire !

En savoir plus sur la Cinémathèque

  1. 51 rue de Bercy, 12e
Plus d'infos

Broadway-sur-Seine au Châtelet

Damon Albarn et Stephen Sondheim sont passés par là à guichets fermés, avec des spectacles musicaux époustouflants, d’une qualité à faire trembler toutes les planches de Broadway. A mille lieues du kitsch de la comédie musicale « classique », c’est avec une classe, un flair et un talent mondialement reconnus que le théâtre du Châtelet lève son rideau sur la musique. Une scène incontournable : à réserver bien en amont !

En savoir plus sur le théâtre du Châtelet

  1. 1 place du Châtelet, 1er
Plus d'infos

Septième art au Forum des Images

Depuis sa métamorphose en décembre 2008, le Forum a pris de nouvelles couleurs et propose une multitude de manifestations, mêlant parfois même cinéma et gastronomie. Les amoureux de Paris auront certainement besoin de plusieurs années pour découvrir son impressionnant « catalogue parisien » (ayant la ville comme décor ou actrice) de plus de 6 600 films. Et si vous cherchez un film oublié, il se trouve certainement ici.

En savoir plus sur le Forum des Images

  1. 2 Grande Galerie, Porte Saint-Eustache-Forum des Halles, 1er
Plus d'infos

Musique classique à la Salle Pleyel

Une acoustique inégalable, un cadre éblouissant : monument de la musique classique, la Salle Pleyel accueille la crème des orchestres symphoniques et philarmoniques. Mais pas seulement : on y croise aussi des pointures du jazz comme Herbie Hancock, ou des groupes de musiques du monde, de pop et de rock.

En savoir plus sur la Salle Pleyel

  1. 252 rue du Faubourg Saint-Honoré, 8e
Plus d'infos

Boulimie de photo

La capitale française, qui vit naître le huitième art au XIXe siècle, demeure à bien des égards l'un des centres névralgiques de la création photographique : en témoigne l'hyperactivité de ses galeries et musées lorsqu'il s'agit d'honorer la chambre noire. En haut du panier, trois adresses à surveiller de près : le BAL, pour l'image documentaire, le Jeu de Paume, pour les grandes rétrospectives, et la MEP, pour dévorer un peu de tout, du modernisme à la jeune création contemporaine.

En savoir plus sur les galeries et musées dédiés à la photo

Déhanché contemporain à Chaillot

Hip-hop, flamenco, électro, nouvelle danse française… Il souffle comme un air de performance contemporaine au théâtre de Chaillot. L’occasion d’admirer les dernières tendances de la danse, signées Trisha Brown ou William Forsythe, le nez face à la Tour Eiffel.

En savoir plus sur le théâtre de Chaillot

  1. 1 place du Trocadéro, 16e
Plus d'infos

Tournée des cinémas dans le Quartier latin

Centre historique de la cinéphilie parisienne, les Ve et VIe arrondissements regorgent encore de salles indépendantes, notamment celles de la rue Champollion - dont le fameux Champo, ouvert en 1938 - qui furent jadis les repères des cinéastes de la Nouvelle Vague. Aujourd'hui, un Quentin Tarantino incognito aurait même conservé l'habitude, lors de ses escapades parisiennes, de se rendre en pélerinage à la Filmothèque du Quartier latin (on tient l'info d'un projectionniste averti). Dans le même périmètre, citons également l'Accatone, fier dépositaire de l'esprit pasolinien, le Nouvel Odéon (récemment remis à neuf), les cinémas Action (rue des Ecoles) ou le toujours précieux Cinéma du Panthéon. Au moins, contrairement aux bistrots du coin, devenus exorbitants, les cinémas du quartier ont su garder leur âme. Fort heureusement.

En savoir plus sur les cinémas indépendants

  1. 5e et 6e

Cure d'expos à la Maison Rouge

C’est ici que les affamés d’art contemporain viennent se ravitailler en expos de qualité. Fondée par le collectionneur Antoine de Galbert, la Maison Rouge organise certains des meilleurs événements artistiques de Paris, souvent bien au large des sentiers battus. Ni galerie, ni vraiment musée, on se sent comme chez soi dans cette ancienne imprimerie spécialisée en bons bols d’art frais.

En savoir plus sur la Maison Rouge

  1. 10 boulevard de la Bastille, 12e
Plus d'infos

Art 2.0 à la Gaîté Lyrique

Dans un décor ultra moderne signé Manuelle Gautrand, découvrez les joies de la création digitale dans l’ancien théâtre de la Gaîté, transformé en épicentre des arts numériques depuis mars 2011. Projections, concerts, expositions… Une adresse électrique.

En savoir plus sur la Gaîté Lyrique

  1. 3 bis rue Papin, 3e
Plus d'infos

Les salles historiques du nord de Paris

Si le Quartier latin reste le centre névralgique de la cinéphilie parisienne, le 18e arrondissement n'est pas en reste, avec au moins deux cinémas historiques. A commencer par le Montmartrois Studio 28, inauguré en 1928 avec la projection du monumental 'Napoléon' d'Abel Gance (qui parrainera la salle avec Jean Cocteau). C'est aussi là qu'éclata le fameux scandale de 'L'Âge d'or' de Bunuel, ou que Jean-Pierre Jeunet tournera une fameuse séquence de son 'Amélie Poulain'. Quant au pharaonique cinéma Le Louxor (de style néo-égyptien), situé près du métro Barbès, il devrait rouvrir ses portes en fanfare mi-avril 2013. On l'attend avec impatience...

En savoir plus sur les cinémas indépendants

  1. 18e

Cité de la musique

Cet immense complexe en bordure du parc de la Villette abrite des espaces dédiés à la musique, de la composition à la diffusion. La salle de spectacle avec ses hauts murs blancs à courbes crée une atmosphère futuriste, mi-galerie d’art mi-vaisseau spatial. A l’image de la musique d’aujourd’hui, la programmation y est très éclectique : orchestres magistraux, musiciens de classe internationale, groupes pop, musiciens du monde et scènes électro se produisent pour les soirées exceptionnelles ou dans les cycles consacrés aux personnalités légendaires (Debussy, Bob Dylan, Wagner).

En savoir plus sur la Cité de la musique

  1. 221 avenue Jean Jaurès, 19e
Plus d'infos

Un Molière tiré à 4 épingles à la Comédie-Française

Inutile d’apprécier le théâtre pour succomber aux charmes rouge et or de la Comédie-Française. Fièrement organisée en trois salles différentes, l’institution ne manque pas une occasion de nous faire frissonner avec Phèdre, et rire des malheurs d’Orgon.

En savoir plus sur la Comédie-Française

  1. 21 rue du Vieux-Colombier, 6e
Plus d'infos

Séance d’art et d’essai à La Pagode

Pour se rincer l'œil à la Pagode, il n’y a pas que le septième art. Depuis sa création en 1931, ce cinéma d’art et d’essai surprend tant par sa programmation « d’auteur » que par son fabuleux décor japonisant. Un cadre rocambolesque à savourer dans le salon de thé des jardins, avant ou après la séance.

En savoir plus sur La Pagode

  1. 57 bis rue de Babylone, 7e
Plus d'infos

Afternoon tea au musée Jacquemart-André

L’art européen de la Renaissance et du siècle des Lumières est à l’honneur au musée Jacquemart-André, somptueux palais du boulevard Haussmann dans lequel réside l’impressionnante collection constituée par Edourd André et son épouse Nélie Jacquemart au cours du XIXe siècle. Pour finir la visite en beauté, une petite gourmandise s’impose au salon de thé, truffé de gourmandises à tomber par terre.

En savoir plus sur le musée Jacquemart-André

  1. 158 boulevard Haussmann, 8e
Plus d'infos

Visite visqueuse du musée des Egouts

Immiscez-vous dans les dessous spongieux de la capitale, le long des avenues souterraines où se déversent les chasses d’eau de Paris. Les méandres du musée des Egouts serpentent l’envers du centre-ville pour mieux retracer l’histoire et l’évolution du système de distribution des eaux.

En savoir plus sur le musée des Egouts

  1. Entrée face au 93 quai d'Orsay, Pont de l'Alma, 7e
Plus d'infos

Safari d'art contemporain dans le Marais

Depuis une dizaine d'années, les galeries les plus prestigieuses de la capitale (à quelques exceptions près) ont élu domicile dans le Marais. Une dense et foisonnante jungle d'art contemporain où il fait bon papillonner d'expo en expo, chez Emmanuel Perrotin, Suzanne Tarasiève, Thaddaeus Ropac, Polka ou Daniel Templon.

En savoir plus sur les galeries du Marais

  1. 3e

L’avis des utilisateurs

3 comments
etienne
etienne

bravo! pour ceux que cela intéresse, je signale la possibilité de se réserver à SES dates et SES heures (et non celles du guide!), des visites des quartiers mythiques de Paris à pied . on trouve l'info ici http://paris-visites.voila.net