Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© DR / Pixabay
© DR / Pixabay

Anne Hidalgo souhaiterait étendre le Grand Paris jusqu’à la mer !

Non, ce n'est pas une blague. L'actuelle maire de Paris a relancé l’idée émise en 2008 par le président Nicolas Sarkozy d’un Grand Paris qui irait de la capitale au Havre en passant par Rouen.

Par La Rédaction
Publicité

Mardi 29 septembre se tenait le Sommet du Grand Paris 2020. A cette occasion, la maire de Paris Anne Hidalgo et celui du Havre Edouard Philippe ont rappelé leur volonté commune de faire avancer un vieux projet presque tombé aux oubliettes. Presque… Celui d'"une région-capitale" qui irait "depuis l'Île-de-France jusqu'à la mer". Un Grand Paris traçant jusqu'au Havre en passant par Rouen ! 

"Au début, c'est vrai que certains ont moqué cette idée-là", a reconnu la maire socialiste. Mais "cette idée du Grand Paris jusqu'à la mer […] me paraît être une vision", a-t-elle martelé. "Paris est la seule grande métropole mondiale à ne pas avoir accès à la mer." Et après tout, la Seine relie directement la capitale au port du Havre.

Une idée qui remonte à… Napoléon !

L'idée avait été émise en 2008 par le président Nicolas Sarkozy. Et avant lui par Napoléon Bonaparte, lequel déclarait en 1802 (comme le rappelle Jules Michelet dans le tome IV de son Histoire de France) : "Paris, Rouen, Le Havre, une seule et même ville dont la Seine est la grande rue."

Le vrai gros sujet ? Comme le pointe l'ancien Premier ministre Edouard Philippe, c'est "le fret ferroviaire, absolument essentiel. Là, on n'est pas du tout au niveau". En novembre 2018, il avait imaginé le projet de fusion de trois ports : Le Havre, Rouen et Paris. Sans ça, selon lui, "on ne peut pas avoir une puissance réelle dans la compétition par rapport aux autres grands ports européens".

Au niveau régional, on boit la tasse. Hervé Morin, président de la région Normandie, est contre le projet, et accuse Paris de vouloir transformer sa région en "paillasson de l’Île-de-France". Côté Île-de-France justement, la présidente de la région Valérie Pécresse n'est pas pour, promettant à son homologue normand que "l’Île-de-France n’aura jamais pour ambition d’annexer notre belle voisine la Normandie".  

Et vous, un Paris les pieds dans l'eau, vous en pensez quoi ?  

À la une

    Publicité