Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Joséphine Baker
© DR

Après son entrée au Panthéon, Paris rend hommage à Joséphine Baker à travers deux manifestations exceptionnelles

Écrit par
Alix Leridon
Publicité

En 1930, Joséphine Baker chantait « J’ai deux amours / Mon pays et Paris ». Près d’un siècle plus tard, c’est cette histoire d’amour partagée que l’on célèbre à travers la panthéonisation de la chanteuse et danseuse d’origine américaine, devenue française en 1937. En plus de son intronisation au « temple des grands hommes », la ville de Paris continue d’honorer la mémoire de cette immense artiste et Résistante à travers deux manifestations exceptionnelles : l’ouverture gratuite du Panthéon les 4 et 5 décembre, et l’inauguration d’une station de métro à son nom.

Suite à la cérémonie du mardi 30 novembre, le Panthéon sera donc ouvert gratuitement au public tout le week-end. Les samedi 4 et dimanche 5 décembre, il sera ainsi possible de rendre hommage à cette figure incontournable de la lutte antiraciste et de se recueillir devant son caveau – le numéro 13 – sans réservation.

Un second hommage lui a été rendu cette semaine à travers l’inauguration de la station Gaîté – Joséphine Baker, rebaptisée à l’occasion de son intronisation. La star du music-hall avait déjà donné son nom à une place du 14e arrondissement, située au bout de la rue de la Gaîté. A quelques pas de là, on trouve toujours le théâtre Bobino où elle s’était produite une dernière fois avant de mourir, le 9 avril 1975. Si Joséphine aimait Paris, la ville le lui rend bien aujourd’hui.

Quoi ? Gratuité du Panthéon
Quand ? Samedi 4 et dimanche 5 décembre 2021
Où ? Panthéon, place du Panthéon, Paris 5e

À la une

    Publicité