• Actualités
  • Dans nos Assiettes

Avec Après Ski, le Kube Hôtel lance son opération raclette

Avec Après Ski, le Kube Hôtel lance son opération raclette

Du 8 au 25 février (prolongations), l’hôtel Kube devient une station de ski en ouvrant son restaurant d’altitude. Au programme : raclette, fondue, DJ sets et vin chaud !

Pas encore partis en vacances ? Aucun problème, votre saison de ski commencera non pas en station mais au Kube, l’un des hôtels les plus originaux de Paris, récemment primé aux Luxury Travel Guide Awards. Pendant 17 jours, le Kube et son bar-restaurant Après vont revêtir leurs plus beaux habits d’hiver pour vous accueillir façon cocooning.

L’essentiel des festivités se déroulera dans la cour de l’hôtel où seront installés des chalets en bois et des chauffages électriques. Une quarantaine de convives pourront prendre place dans ce lieu idéal pour déguster l’une des deux formules à la carte : la tire-fesses à 15 € pour les petites faims, comprenant une fondue ou une raclette, ou la gourmande après-ski à 35 € avec, en plus de la fondue/raclette, sa charcuterie et son vin chaud. Chacune des formules comprend du pain de la boulangerie Meunier pour la fondue et des pommes de terre pour la raclette. Outre les formules, vous pourrez commander des assiettes (15 €) de charcuterie de porc de Bigorre de chez Louis & Adrien, de saumon d’Ecosse fumé ou encore un assortiment de fromages affinés de la crèmerie Delacour. Pour vous réchauffer la glotte, c’est sur le vin chaud maison (5 €) que vous jetterez votre dévolu.

Et parce que le Kube est un dédale de bonnes surprises, vous pourrez finir votre soirée en prenant un dernier verre dans le mythique Ice Bar et profiter des sets des DJ’s Laura De Greef le 10 février et Jean Nipon le 14. Jusqu’au 25 février, c’est tenue de soirée obligatoire. Dress code ? Après-ski.

EVENT FACEBOOK

Quoi ? Après Ski au Kube Hôtel
Où ? Kube Hôtel, 
1-5 passage Ruelle, 18e
Quand ? Du 8 au 25 février, de 19h à 00h
Combien ? Entrée libre, repas à partir de 15€

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments