Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
BFM
© BFM

Certains commerces vont devoir fermer à 22 heures, a annoncé Anne Hidalgo

Par La Rédaction
Publicité

Coup de blues pour les commerces de nuit ! Alors que la circulation du virus est devenue hors de contrôle et que la fameuse deuxième vague semble plus importante que la première, Anne Hidalgo, l’édile à la tête de la Mairie de Paris, a balancé ce matin chez Bourdin (BFM/ RMC) son intention de fermer certains commerces après 22 heures, notamment ceux qui pratiquent la vente de boisson (épiceries, supérettes). Dans ceux-ci, des « attroupements » auraient été constatés, et ils « seront [donc] fermés parce que dans un certain nombre de cas, il y a eu des débordements ».

Attention, amis de la petite couronne : ces nouvelles restrictions concernent également la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne… Le tout décidé, en accord, avec le Préfet de Police. Si cette mesure laisse planer un retour du fameux couvre-feu, Anne Hidalgo tient tout de même à préciser que cette mesure ne s’appliquera pas à tous les commerces qui pratiquent la vente à emporter.

S’il faut donc attendre ledit arrêté préfectoral de Didier Lallement, la Maire de Paris botte en touche sur l’idée d’un couvre-feu : « Je ne sais pas si c’est un couvre-feu parce que ça ne concerne pas toutes les activités de la ville ». Du côté du gouvernement, après la sortie remarquée du porte-parole Gabriel Attal (recardé par Matignon), le couvre-feu semble tout de même sur la table du premier Ministre, Jean Castex. La suite au prochain épisode ?

À la une

    Publicité