Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Unsplash
Shalev Cohen

Cet été, les places et parcs de Paris vont se transformer en salles de spectacle

Par La Rédaction
Publicité

Depuis près de trois mois, c'est l'hécatombe. Face à l'avancée de ce satané virus, on a vu s'effacer un à un tous les événements et festivals du calendrier de l'été parisien. Mais alors que se poursuit le déconfinement, il semblerait – on l'espère de tout cœur – que la roue tourne commence à tourner pour le secteur culturel. Alors, pour l'aider un peu à remettre le pied à l'étrier, la mairie de Paris a décidé d'organiser du 25 juillet au 15 septembre un « mois d'août de la culture », entièrement gratuit et dans le respect des désormais classiques règles sanitaires.

Une initiative qui doit permettre de relancer la vie culturelle parisienne et de refaire travailler les artistes. Via un appel à projets, la mairie a invité les postulants à envoyer leurs propositions. Toutes les formes et pratiques d'art étaient éligibles, qu'il s'agisse de musique, de théâtre, de cinéma, de cirque (doucement avec les bolas enflammées s'il vous plaît) ou d'un art encore inconnu. Dans les faits, on a comme l'impression que la chose devrait quelque peu ressembler au festival Paris l'été, avec des créations qui prendront place dans des jardins, des parcs, des places, des cours d'écoles et de tout un tas d'autres lieux de la capitale. Côté flouze, ce mois dédié à la culture bénéficiera d'un chèque de 400 000 € signé par la mairie – avec des aides allant de 2 000 à 20 000 € –, sur l'enveloppe globale de 15 millions d'euros du plan d'aide alloué au secteur. 

À la une

    Publicité