Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Mairie de Paris
© Mairie de Paris

Dans le 7e, la mairie va proposer des studios disponibles à partir de 200 €

Écrit par
Rémi Morvan
Publicité

A lire également : Pour célébrer ses 10 ans, Time Out Paris organise un énorme festival gastronomique

C'est un titre qu'on pourrait penser écrit par une personne sous LSD, et pourtant. Alors que les prix de l'immobilier continuent de jouer les alpinistes – coucou le mètre carré à plus de 15 000 € dans le 6e arrondissement –, Ian Brossat, l'adjoint à la mairie de Paris en charge du logement, a révélé la prochaine arrivée de 254 logements sociaux sur le marché locatif du 7e arrondissement. Avec un loyer de départ, accrochez-vous, de 200 €.

C'est dans une partie des anciens bureaux du ministère de la Défense, situés au 10 rue Saint-Dominique, que les nombreux logements, mais aussi une crèche et un gymnase, prendront leurs quartiers courant 2023. Côté mensuration, les 254 appartements iront du studio au quatre-pièces, et ce avec des prix qui défieront toute concurrence. Car comme l'a dévoilé Ian Brossat lundi 8 novembre au Parisien« pour un studio de 20 m², le loyer, ça sera 200 euros charges comprises, soit deux à trois fois moins cher que dans le privé ». Plutôt honnête. Toujours rayon chiffres, il est à noter que ce projet fera tripler à lui seul la part de logements sociaux dans l'arrondissement, actuellement aux alentours des… 4 %.

La mairie du 7e, par l'intermédiaire de la conseillère Emmanuelle Dauvergne, si elle ne s'est jamais opposée au projet, a néanmoins émis des réserves, notamment sur la surreprésentation des petits logements et sur les méthodes d'attribution. Enfin, pour ceux qui se demandent ce que va devenir l'autre partie du bâtiment, il sera transformé en hôtel 5 étoiles, spa, resto gastro et rooftop. De quoi rassurer certains habitants du quartier.

À la une

    Publicité