Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
ARFORIA

La Samaritaine repousse son ouverture à début 2021

L'iconique enseigne, née en 1870, était censée rouvrir en avril dernier, après 15 années de travaux titanesques. C'était sans compter sur la crise sanitaire mondiale, qui a retardé le chantier.

Par La Rédaction
Publicité

Le retour du mythe attendra. Créée en 1870, l'iconique enseigne La Samaritaine (que Zola évoque dans Au bonheur des Dames) s'apprêtait à rouvrir ses portes en avril dernier, après quinze longues années de recours administratifs et travaux. 

Las ! Situation sanitaire mondiale oblige, le chantier, considérablement ralenti en mars dernier, n'a pas pu être terminé dans les temps. D'un autre côté, au vu d'un Paris déserté par les touristes, c'est pas plus mal. L'ouverture est repoussée au début de l'année prochaine.

Porté par le groupe LVMH – propriétaire depuis 2001 des lieux –, le chantier de cette Samaritaine 2.0 aura nécessité un investissement de 750 millions d'euros ! Pour rappel, au cœur des 70 000 m2 de la bâtisse, on trouvera une crèche, des bureaux, des logements sociaux et même l'hôtel de luxe Cheval Blanc abritant une piscine de 30 m de long et 72 chambres et suites avec vue sur la Seine. La folie des grandeurs.

Bien entendu, côté shopping, attendez-vous à du lourd : pas moins de 20 000 m2 de boutiques façon Art nouveau, avec verrière immense, fresques et escalier restauré bon à écarquiller les mirettes. Dans les rayons ? 600 marques « mode, art de vivre et gastronomie » dont de nombreuses du groupe LVMH, des exclusivités, une dizaine de points de restauration mais également, paraît-il, des produits à prix accessibles. Plus que quelques semaines avant de découvrir si « l'on trouve (toujours) tout à la Samaritaine ».

À la une

    Publicité