Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les syndicats l'annoncent : « A partir du 5 décembre, ce sera zéro métro, zéro RER »
Actualités / Transport et Voyage

Les syndicats l'annoncent : « A partir du 5 décembre, ce sera zéro métro, zéro RER »

Les syndicats l'annoncent : « A partir du 5 décembre, ce sera zéro métro, zéro RER »
© DR

Il fut un temps pas si lointain où un président en exercice galéjait que « lorsqu'il y avait une grève en France, plus personne ne le remarquait ». Au vu de la grève du 13 septembre dernier contre la réforme des retraites, plus que suivie chez les agents de la RATP, il se pourrait bien que l'actuel pensionnaire de l'Elysée soit un chouïa moins catégorique.

D'autant plus qu'une nouvelle grève interprofessionnelle a été annoncée pour le 5 décembre. Soit tous les secteurs, du public au privé. Avec un petit bonus pour les transports parisiens – et la SNCF – puisque six syndicats de la RATP ont appelé à une grève illimitée à partir de cette date. Et clairement, les centrales syndicales souhaitent frapper fort car, comme l'a prédit Laurent Djebali, secrétaire général de l’Unsa-RATP à actu Paris, « à partir du 5 décembre, ce sera zéro métro, zéro RER et très peu de bus ». Tout simplement.

Si les prédictions des syndicats ne se convertissent pas toujours dans les actes, le succès de la précédente grève les pousse à l'optimisme. Face à cela, la RATP tente d'anticiper en mettant en place des moyens de déplacement de substitution à travers une plateforme créée le 23 octobre. Au programme : VTC, scooter / vélo / trottinette et voitures en free floating, covoiturage, autopartage, parking… En tout cas, ce mois de décembre risque fort de ressembler à ce refrain de 1995. L'année des grèves, pas le groupe. C'est sans doute le moment de réfléchir à des alternatives pour cette période qui s'annonce compliquée…

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments