Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
©Imica
© Imica

L'esplanade de la Défense va être transformée en parc urbain de 7 hectares

Par La Rédaction
Publicité

Voici une info à même de dénouer pas mal de cravates : un nouveau poumon vert va s’installer au bout de la ligne 1 ! La métamorphose de l'esplanade de la Défense en parc de 7 hectares va en effet débuter, comme le confirme le site www.defense-92.fr, avec un chantier qui devrait commencer cette année. Aux manettes du projet ? Le paysagiste Base, qui entend proposer une place « plus végétale, plus arborée et plus fluide » tout en maintenant l'aspect « convivial » et en s'appuyant sur les deux pièces-phares du spot, les œuvres d’art l’Araignée Rouge de Calder et les Personnages Fantastiques de Miró.

© Paris La Défense / IMICA
© Paris La Défense / IMICA

« Le point central du grand paysage urbain de La Défense, c’est aussi notre ‘place du village’, lieu de vie et de rencontres, théâtre de nombreux rendez-vous festifs, comme le festival Jazz à La Défense » explique Pierre-Yves Guice, directeur de l’établissement Paris La Défense. Objectif ? « Redonner un nouvel éclat » à cette place, « tout en misant sur son adaptabilité, à l’image d’un quartier qui se renouvelle en permanence ». Ce projet ti-ta-nesque représente en tout un investissement de près de 19 millions d’euros pour l’aménageur du quartier d’affaires.

Les travaux s’articuleront en quatre grandes zones : une place centrale sur 4 000 m2 ; une pelouse modernisée de 2 000 m2 pour manger et chiller, provoquant pour l’occasion la disparition de l’œuvre Arc Déplacé de Christine O’Loughli ; deux espaces à vivre autour de l’Araignée Rouge de Calder, désormais enchâssée dans un espace vert et de l’œuvre de Miró, planté d’essences fleuries et colorées (amélanchiers, sorbiers…).

Mais la nouveauté la plus « wahou », ce sera l’aménagement des verrières d’accès à la gare de La Défense. Le mastaba sera détruit au profit d'une autre pelouse peuplée d'arbres de Judée, d'érables champêtres ou encore de cerisiers d’ornement. Exit la pyramide noire et bonjour un nouvel éclairage de la place, complètement repensé via de nouveaux mâts géants de 14 à 18 mètres de haut. Livraison attendue au printemps 2023 ! 

© Paris La Défense / IMICA
© Paris La Défense / IMICA

À la une

    Publicité