Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Unsplash
Nil Castellví

Paris met en vente des logements en accession à 5000 euros le m2

Par La Rédaction
Publicité

Acheter un appart' dans Paris à "seulement" 5 000 € le mètre carré ? Si vous aviez fait une croix dessus depuis belle lurette, eh bien c'est peut-être le moment de faire péter le PEL (et la bouteille de Champ' !) Car la Ville de Paris a lancé ce mardi 6 avril sa toute première opération de commercialisation en Bail Réel Solidaire (BRS).

A la clé ? Vingt-trois appartements flambant neufs au cœur du 14e arrondissement de la capitale, accessibles à la propriété pour 5 000 € du m2 (moitié moins, pour rappel, que la moyenne des prix parisiens). En gros, ça vous fait un T2 entre 238 000 € et 254 000 €, et un T4 "bradé" entre 412 000 € et 437 000 €.

Des apparts à moitié prix, comment c'est possible ?

Derrière l'opé, on retrouve une coproduction regroupant la Ville et ses bailleurs sociaux (Paris Habitat, RIVP et Elogie-Siemp). Le principe ? Il est simple : dissocier foncier et bâti. Dans le cadre d’un bail emphytéotique de 99 ans, le foncier reste la propriété de la Foncière de la Ville de Paris (FDVP), tandis que le bâti (le logement proprement dit) est vendu à des propriétaires. Lesquels signent un "bail réel solidaire" : ils s'engagent à verser chaque mois 2,50 € par mètre carré, à occuper ce bien comme résidence principale, et accepter qu'il ne puisse être revendu qu’à la Foncière, au prix initial augmenté de l’inflation. 

Mais surtout, il faut que vous cochiez les cases : habiter ou travailler à Paris (bonus pour les locataires de logements sociaux), être en ménage avec bambins et justifier de 4 500 € nets de revenus mensuels (pour un couple avec un enfant), ou de 5 000 € (couple avec deux enfants). 

Si vous pensez être éligible, sachez que vous avez jusqu’au 30 avril pour postuler, en vous rendant sur le site fonciere-ville-paris.fr. Si votre dossier est retenu, il faudra encore patienter un peu : situés dans le quartier Saint-Vincent de Paul, les premiers bâtiments, d'une surface moyenne de 70 m2, seront livrés en 2025.

© Ville de Paris / Le fonctionnement du dispositif
© Ville de Paris / Le fonctionnement du dispositif

 

Objectif 6 000 logements !

D'après l’exécutif municipal, un millier de logements familiaux à 5 000 € le m2 seraient déjà "confirmés" : 250 appartements à Gare-des-Mines-Fillettes et 80 dans l’îlot Croisset (18e), 160 dans la ZAC Python-Duvernois (20e), 320 à Bédier-Oudiné (13e)...

Entre fin 2021 et début 2022, 9 appartements situés dans un ancien garage préempté par la mairie (au 77 rue Rébeval, dans le 19e) et 10 autres sis au 145 rue des Pyrénées (20e) seront commercialisés. 

Ian Brossat, adjoint (PCF) au logement d'Anne Hidalgo se veut catégorique : "Nous utiliserons tous les leviers possibles, notamment les préemptions d’immeubles de bureaux, pour atteindre notre objectif de 6 000 logements de ce type sur la mandature".

© Ville de Paris / Les premières opérations à prix "bradés"
© Ville de Paris / Les premières opérations à prix "bradés"

À la une

    Publicité