Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Graff Matt
© Graff Matt

Plus de 100 street artistes vendent leurs œuvres au profit des hôpitaux

Par La Rédaction
Publicité

On a pris l'habitude de le croiser à chaque fin d'été au royaume des costumes cravates à l'occasion du festival de street art Underground Effect. Mais en ce printemps quelque peu particulier, c'est au chevet des blouses blanches qu'on a retrouvé le Projet Saato.

A l'initiative du pochoiriste Raf Urban, le collectif a sollicité plus de 100 street artistes français pour jouer des aérosols, Posca et autres pochoirs pour créer des œuvres en petit format dont les bénéfices seront reversés aux hôpitaux de l'AP-HP. Avec l'idée que, chaque jour, six nouvelles créations, réalisées en direct sur les réseaux sociaux, soient mises en vente. A l'heure actuelle, l'opération est un carton sans nom puisque 26 450 € ont été récoltés, sur un objectif initial de… 5 000 €. Et autant vous dire que les œuvres partent vite, très vite.

Quant aux sous, ils serviront dans un premier temps à une aide d'urgence pour améliorer les conditions de travail des soignants, à prévenir la suite ainsi qu'à soutenir le monde de la recherche. Mais ils le disent mieux et plus vite que nous : « Achetez de l'art, soutenez l'AP-HP. »

Pour retrouver les œuvres et les infos précises, c'est respectivement par ici et  que ça se passe.

À la une

    Publicité