Recevez Time Out dans votre boite mail

© Christophe Belin / Mairie de Paris

Un projet de RER Vélo de 650 kilomètres vient d'être dévoilé

Par Rémi Morvan
Publicité

Si l'on avait dû nommer deux droites dans un hypothétique théorème de Thalès des moyens de transport, sans doute les aurions-nous appelées RER et bicyclettes. Suffit d'imaginer un fixie dans la ligne 13 à 18h ou une rame du RER B sur la piste cyclable de la rue de Rivoli pour saisir leur incompatibilité. Et puis, en ce début d'année 2020, voilà que le collectif Vélo Île-de-France décide de lier les deux en proposant la mise en place du RER V, pour RER Vélo.

Il aura fallu près d'un an de contributions, débats et concertations, orchestrées par les 33 associations d'usagers réunies dans le collectif, pour définir les contours de ce RER V. Avec ce projet, on parle d'un réseau régional maousse costaud pensé autour de 650 kilomètres de pistes cyclables et neuf lignes « larges, continues, confortables et sécurisées à travers l'Île-de-France ». Avec tout ce qu'il faut d'indications et d'aménagements pour rejoindre Melun depuis Mantes en passant par Clamart, sans risquer sa vie.

© Collectif Vélo Île-de-France

Côté pratique, si le collectif constate que ce RER V emprunterait 45 % d'aménagements déjà existants, il chiffre à 500 millions d'euros le coût global du projet, faisant un appel du pied, du bras et de la tête aux différentes collectivités. Avec les municipales qui s'annoncent, ce projet de RER V arrive pile à l'heure pour prendre place dans bon nombre de programmes.

À la une

    Publicité