Artistes à Montmartre : de Steinlen à Satie (1870-1910)

Art, Peinture
  • 3 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
artistes montmartre (©Stéphane Pons, Paris)
1/4
©Stéphane Pons, Paris
Adolphe-Léon Willette (1857-1926) La Femme au chat, vers 1882-1884 Collection particulière, Dépôt au Musée de Montmartre,
artistes montmartre (©Stéphane Pons, Paris)
2/4
©Stéphane Pons, Paris
Edouard Lefèvre (1842-1923) Moulin de la Galette, n.d. Musée de Montmartre, Collection Le Vieux Montmartre,
artistes montmartre (©Stéphane Pons, Paris)
3/4
©Stéphane Pons, Paris
Suzanne Valadon (1865-1938) Femmes et enfant au bord de l’eau, 1904 Musée de Montmartre, Collection Le Vieux Montmartre,
artistes montmartre (©Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelone (2016)/ foto :Jordi Calveras/MARTA MERIDA)
4/4
©Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelone (2016)/ foto :Jordi Calveras/MARTA MERIDA
Santiago Rusiñol (1861-1931) Una Romanza, 1894.

Une inspirante plongée au cœur d'une époque de foisonnement inégalable d'un point de vue historique.

Si le musée de Montmartre est un havre de paix dans Paris, avec ses jardins ombragés et ses plants de vigne, l'exposition qu'il accueille en ce moment 'Artistes de Montmartre', nous a paru un havre de temps. C'est se laisser emporter à la veille du siècle dernier, dans un Montmartre bouillonnant, hyperactif et toujours populaire même lorsqu'il brille. Ce ne sont pas tant les grands chefs d'œuvre de Renoir ou de Toulouse-Lautrec qui sont montrés ici. Place est faite aux petits formats, aux esquisses, aux prémisses même et à la périphérie du bouleversement qu'a été le mouvement impressionniste.

Le goût d'une époque 

Ainsi l'exposition présente des peintures de nature symboliste, comme cet envoûtant visage de femme révélé par le coup de pinceau fuyant d'Eugène Carrière ; ou alors des œuvres inclassables mais qui portent la marque de leur époque et dont les nus féminins nonchalants d'André Utter sont l'exemple le plus frappant. Sur ses toiles, l'impressionnisme mourant vibre au côté du cubisme et de l'expressionnisme qui animent la vie artistique du quartier nord de la capitale.

L'art à la fête  

Car c'est bien de cela dont il s'agit dans les illustrations de Steinlen et Henri-Gabriel Ibels : le fameux chat noir parisien n'est autre qu'un symbole d'un quotidien que tous ont partagé. Cabarets échauffés, rues pavées, chansons audacieuses et autres incontournables du quotidien de « la bande à Picasso » se fêtent ici de gravures en aquarelles. Mais pas seulement. Les mélodies d'Erik Satie, intime de Suzanne Valadon (peintre, modèle et résidente du 12 rue Cortot), closent l'exposition sous le signe de la nostalgie. 
Une inspirante plongée au cœur d'une époque de foisonnement inégalable d'un point de vue historique. 

Par Lola Levent

Publié :

Téléphone de l'événement 01.49.25.89.39
Site Web de l'événement http://www.museedemontmartre.fr
LiveReviews|0
1 person listening