Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Musée du quai Branly - Jacques Chirac.
Vincent Mercier

Ciné, danse, peinture, photo : pendant un an, Paris se pare aux couleurs de l’Australie

Australia now zig-zag tous azimuts dans les cultures Oz. Plus besoin de traverser le globe pour goûter ce mélange unique entre culture autochtone et créativité occidentale (et le contraire). Petite sélection des temps forts de ce début d’été.

Publicité

Dès cet été, et pour un an, musées, galeries et théâtres à Paris et dans toute la France se mettent à l’heure australienne avec Australia now. Accrochez-vous, ça va pulser. Foncez voir l’exposition de la photographe Vee Speers intitulée Phoenix à la galerie XII (4e). Elle présente sa vision onirique de femmes guerrières dans un décor luxuriant. A mettre en regard avec les portraits grand formats de Petrina Hicks de son expo Gothique Blanc à l’ambassade d’Australie (15e). Ces photos hyperléchées tordent subtilement les codes de la pub pour nous faire réfléchir à l’image de la femme en Occident, entre inaccessible déesse et nature morte. 

MAWENA
MAWENA

La nature est bien vivante à l’Aquarium de Paris, qui propose une exposition de photos panoramiques et de vidéos sur la Grande Barrière de corail. Longue de 2300 km, c’est la plus grande structure vivante créée par des organismes vivants au monde ! Et retournez-vous, les multicolores poissons australiens vous regardent depuis leurs aquariums ! 

Le Musée du quai Branly - Jacques Chirac (7e) reste dans le thème marin en accueillant l’exposition Guḻarri, une collection unique de peintures autochtones des Yolŋu, habitants de l’île de Milingimbi (au nord de l'île-continent). Un mélange délicat d’œuvres sur écorce et de poèmes autour de l’eau, de l’océan qui fait cogiter sur le progrès et la place de l’humain dans la nature.

Mad Max
Prod DB � Kennedy Miller Prod. / DRMAD MAX : LE DEFI



On s’engage dans un crissement de pneus sur l’autoroute du bizarre avec l’impeccable rétrospective Ozploitation à La Cinémathèque française (12e) qui parcourt en dix-sept films (la plupart inédits chez nous) la diversité pop du cinéma de genre australien. Venez pour la superstar Mad Max, restez pour les films d’épouvante chelous comme Next of Kin de Toni Williams (1982), les polars poisseux comme Goodbye Paradise de Carl Schultz (1981) ou la comédie musicale psyché-perchée (Oz de Chris Lövfèn). De quoi bien se mettre la tête à l’envers avec les artistes des antipodes.

Programme complet ici.

PETRINA HICKS: GOTHIQUE BLANC
Ambassade d’Australie
25.06.21 - 30.09.21

VEE PEERS : PHOENIX - Rise from the Ashes
Galerie XII
28.05.21 - 17.07.21

GUḺARRI. PAYSAGES DE L’EAU AU NORD DE L’AUSTRALIE
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
22.06.21 - 26.09.21

AUSTRALIE : VOYAGE AU CŒUR DES RÉCIFS
Aquarium de Paris
28.06.21 - 29.08.21

RÉTROSPECTIVE OZPLOITATION
La Cinémathèque française, Paris
05.07.21 - 25.07.21

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité