Claude Nori : L'Aventure d'un photographe

Art Libre
  • 3 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
 (Claude Nori, 'Tutto va meglio con Coca Cola', Rimini, 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
1/13
Claude Nori, 'Tutto va meglio con Coca Cola', Rimini, 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Sicile', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
2/13
Claude Nori, 'Sicile', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Les Amants de Rimini', Rimini, 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
3/13
Claude Nori, 'Les Amants de Rimini', Rimini, 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Stromboli', 1990 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
4/13
Claude Nori, 'Stromboli', 1990 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Les Amants de Naples', Naples, 1982 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
5/13
Claude Nori, 'Les Amants de Naples', Naples, 1982 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Rimini', 1995 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
6/13
Claude Nori, 'Rimini', 1995 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Rimini', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
7/13
Claude Nori, 'Rimini', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Stromboli', 1990 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
8/13
Claude Nori, 'Stromboli', 1990 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Sicile', 1982 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
9/13
Claude Nori, 'Sicile', 1982 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Rimini', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
10/13
Claude Nori, 'Rimini', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Portofino', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
11/13
Claude Nori, 'Portofino', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Rimini', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
12/13
Claude Nori, 'Rimini', 1983 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris
 (Claude Nori, 'Le Maillot noir', Naples, 1982 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris)
13/13
Claude Nori, 'Le Maillot noir', Naples, 1982 / Courtesy de Claude Nori et galerie Polka, Paris

Le photographe français exhibe son long « flirt photographique » avec l'Italie.

Ils sont moites comme la sueur qui colle au maillot de bain. Enivrants comme l’air marin qui secoue les parasols de Rimini. Les « flirts photographiques » de Claude Nori sentent le désir à 500 km à la ronde, de Naples à la Sicile. Entre 1983 et 1990, le photographe français a sillonné le littoral italien sur les traces du cinéma des années 1960, des jouissances balnéaires, des amours estivales… Il en est revenu avec un carnet de voyage doux-amer, teinté de nostalgie (un peu) et de sensualité (beaucoup), à découvrir à la galerie Polka.

Librement inspirée de la nouvelle éponyme d’Italo Calvino, ‘L’Aventure d’un photographe’ savoure des rencontres éphémères, reluque des amants qui s’étreignent, ouvre des fenêtres de séduction pour aussitôt les refermer. D’origine italienne comme son ami Bernard Plossu, Nori dessine un territoire bien éloigné des côtes silencieuses et délavées de son confrère : chez lui, la Botte de l’Europe vit, jouit, fulmine comme le volcan de Stromboli. Par moments, le fondateur des éditions Contrejour nous baigne dans le souvenir de Fellini, Visconti, Antonioni, travaillant tout en volupté et en nuances de gris. Ailleurs, il tartine au contraire ses clichés de lycra mouillé et de Coca-Cola, donnant à voir le rose pétant des bikinis, le bleu-mister-freeze de la mer Adriatique et le rouge des affiches publicitaires qui émaillent les plages bondées.

Papillonnant ainsi entre le noir et blanc et la couleur, entre un certain romantisme et une tension érotique presque fiévreuse, au fil de ses pérégrinations Claude Nori tombe nez à nez avec une multitude d’Italies. Son objectif leur réserve toujours le même accueil, les dévorant du regard et leur faisant du pied. Avec un plaisir contagieux. 


Du mardi au samedi de 11h à 19h30.

L'exposition est fermée du 23 juin au 6 juillet.

Par Tania Brimson

Publié :

Téléphone de l'événement 01.76.21.41.30
Site Web de l'événement http://www.polkagalerie.com/fr/index.htm
LiveReviews|0
1 person listening