Drawing Now - Salon du dessin contemporain

Art, Dessin
  • 3 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
 (Vue de Drawing Now 2014 (Killoffer, galerie Anne Barrault) / Photo : © TB / Time Out)
1/19
Vue de Drawing Now 2014 (Killoffer, galerie Anne Barrault) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Speedy Graphito, galerie Polaris) / Photo : © TB / Time Out)
2/19
Vue de Drawing Now 2014 (Speedy Graphito, galerie Polaris) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Marlène Mocquet, galerie Alain Gutharc) / Photo : © TB / Time Out)
3/19
Vue de Drawing Now 2014 (Marlène Mocquet, galerie Alain Gutharc) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Collectif Le Gun, galerie Suzanne Tarasieve) / Photo : © TB / Time Out)
4/19
Vue de Drawing Now 2014 (Collectif Le Gun, galerie Suzanne Tarasieve) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out)
5/19
Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Killoffer, galerie Anne Barrault) / Photo : © TB / Time Out)
6/19
Vue de Drawing Now 2014 (Killoffer, galerie Anne Barrault) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Hell'O Monsters, galerie du Jour Agnès b.) / Photo : © TB / Time Out)
7/19
Vue de Drawing Now 2014 (Hell'O Monsters, galerie du Jour Agnès b.) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (galerie Suzanne Tarasieve) / Photo : © TB / Time Out)
8/19
Vue de Drawing Now 2014 (galerie Suzanne Tarasieve) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Killoffer, galerie Anne Barrault) / Photo : © TB / Time Out)
9/19
Vue de Drawing Now 2014 (Killoffer, galerie Anne Barrault) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out)
10/19
Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Lorenzo Mattotti, galerie Martel) / Photo : © TB / Time Out)
11/19
Vue de Drawing Now 2014 (Lorenzo Mattotti, galerie Martel) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Pierrick Naud, galerie Particulière) / Photo : © TB / Time Out)
12/19
Vue de Drawing Now 2014 (Pierrick Naud, galerie Particulière) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out)
13/19
Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out)
14/19
Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out)
15/19
Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Geluck) / Photo : © TB / Time Out)
16/19
Vue de Drawing Now 2014 (Geluck) / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out)
17/19
Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out)
18/19
Vue de Drawing Now 2014 / Photo : © TB / Time Out
 (Vue de Drawing Now 2014 (Paños, galerie Christian Berst) / Photo : © TB / Time Out)
19/19
Vue de Drawing Now 2014 (Paños, galerie Christian Berst) / Photo : © TB / Time Out

La foire parisienne du dessin contemporain prend de la bouteille. Pour sa huitième édition, Drawing Now s’accroche aux murs flambant neufs du Carreau du Temple, où elle invite 87 galeries françaises et étrangères à exposer la crème de leurs crayonneurs. Bien moins tape-à-l’œil et déconcertant par sa taille que la FIAC ou Art Paris Art Fair, ce Salon plus avenant attire une foule d’amateurs du genre, parmi lesquels bon nombre de collectionneurs fidèles ou en herbe, armés de portefeuilles plutôt raisonnables.

Et si vous aussi vous ne pouvez investir que dans le joli gribouillage imprimé sur le billet d’entrée (15 euros tarif plein, tout de même), sachez que c’est aussi (et surtout) l’occasion de vous rincer l’œil, cette année encore, devant les nombreuses pépites qui brillent au beau milieu de cette nuée de paperasses graphiques. Ne loupez pas notamment les saynètes expressionnistes de Lorenzo Mattotti, à la fois inquiétantes et éclatantes de couleurs (du côté de la galerie Martel qui expose aussi Blutch, Brecht Evans ou Chris Ware), les délires surréalisants de Pierrick Naud (galerie Particulière) ou les étranges éclaboussures de Marlène Mocquet, qui entrechoquent les formes sautillantes de la BD et les coulures de la peinture (chez Alain Gutharc). Le bestiaire hybride et poétique de Hell’O Monsters (galerie du jour, Agnès b.) ou les dessins poudreux de Killoffer (galerie Anne Barrault) viennent eux aussi prouver que le dessin contemporain se porte comme un charme et reste, à tort, sous-estimé par les institutions et le public. Après, ce n'est pas ici que vous dénicherez de jeunes talents méconnus ou marginaux : Drawing Now reste dans l'ensemble plutôt consensuel et sans grandes surprises, à l'exception des quinze galeries invitées à l’Espace Commines, près du métro Filles du Calvaire, et qui présentent pour leur part quelques belles envolées graphiques de la scène émergente.

> Ouverture au public : mercredi, jeudi et samedi de 11h à 20h, vendredi de 11h à 22h et dimanche de 11h à 19h.

> Vernissage public (sur invitation) : mardi 25 mars de 18h à 22h.

> Pour aller plus loin :

  Rencontre avec Jean-Luc Baillet, directeur du Carreau du Temple.

DDessin 2014  Egalement ce week-end : le Salon DDessin, plus intimiste et plus axé sur la jeune création (Atelier Richelieu).

  En avril 2012, Marlène Mocquet nous parlait de ses toiles avec son accent surréaliste, si particulier.

  Les paños (ces mouchoirs en coton dessinés par des prisonniers latino incarcérés aux Etats-Unis) présentés sur le stand de la galerie Christian Berst, bénéficient en ce moment d’une exposition dont nous vous parlons ici.

Par TB

Publié :

LiveReviews|0
2 people listening