Exo Exo

Art, Galeries d'art contemporain Belleville
0 J'aime
Epingler
Exo Exo ( ©E.Boutié)
1/4
©E.Boutié
Exo Exo
Exo Exo ( ©E.Boutié)
2/4
©E.Boutié
Exo Exo ( ©E.Boutié)
3/4
©E.Boutié
Exo Exo ( ©E.Boutié)
4/4
©E.Boutié

Avant, c’était le débarras de l’imprimerie d’à côté. Maintenant, c’est l’atelier d’Antoine Donzeaud. Et c’est aussi Exo Exo. Un lieu atypique qui s’inscrit dans cette jeune veine d’espaces ouverts, dédiés à l’art, gérés par des artistes hors de toute logique de profit. Ce que nos amis anglo-saxons appellent des « artist-run spaces » ou « non-profit galleries ». Bref, ce que l’on enviait, il y a encore un an, à Berlin.

Exo Exo c’est donc un grand atelier à la belle baie vitrée, au fond de la cour du 10 de la rue Bisson. Il se niche au cœur du quartier de Belleville, qui a vu fleurir en moins de trois ans une quinzaine de nouvelles galeries. Mais ici, c’est un peu différent. Antoine et Elisa gèrent le lieu comme ils l’entendent, choisissant librement les artistes qu’ils invitent à venir exposer pendant une semaine. Semaine pour laquelle Antoine range son atelier pour leur laisser l’espace libre. D’où est venue cette idée d’offrir son lieu de travail pour que les autres viennent y montrer le leur ? « Peut-être de l’école, nous dit Antoine. A la villa Arson, trois fois par an on montrait notre boulot dans l’atelier. Il fallait tout "cleaner" pour faire de la place pour les œuvres de tout le monde. En sortant de l’école ça me manquait. » Une envie d’être ensemble, de se rassembler autour d’une proposition, de regarder le travail des autres, d’en parler et de le diffuser.

Mais l'envie d’ouvrir cet espace est aussi née d'un constat : « Si on ne crée pas l’alternative, si on ne se montre pas, personne ne viendra voir notre boulot. Alors on invente un autre système », explique Antoine. Parce qu’il manquait quelque chose dans le paysage, ils ont bâti au lieu d’attendre. Et ça paie puisque Exo Exo est dorénavant invité dans des galeries et des foires (à Paris, Bruxelles ou Mexico) pour « curater » une exposition. Ce nouveau vocable, « curation », qui est apparu avec cette nouvelle forme de monstration, Antoine et Elisa se le sont approprié très vite, jusqu’à en faire leur métier, pour Elisa en tout cas. Il s’agit d’organiser une expo, d’inviter des artistes et proposer une programmation que l’on n’aurait jamais vue autrement. C’est dans leur lieu qu’ils ont d’abord expérimenté cela, en faisant surtout des expositions collectives à l’image de Bétonsalon ou Treize, fédérant des pratiques variées mais complémentaires dont la rencontre témoigne d’une diversité sensible et d’une appartenance à la même mouvance.

Exo Exo, lui, continue de vivre dans son local en recevant des artistes internationaux, connus ou non. Invités par le duo de curateurs, les artistes dorment chez des copains à eux et viennent non pas attirés par l’appât du gain (il n’y en a pas !), mais pour le plaisir de participer à cette aventure collective et différente. Antoine envisage d’ailleurs de faire quelques travaux pour que les artistes puissent être logés dans la galerie même. Construire une mezzanine au-dessus de son espace de stockage et transformer les toilettes en salle d’eau afin que la semaine d’exposition soit alors une résidence totale.
Quant à la programmation, elle s’établit un mois à l’avance, « parce que de toute façon, on ne communique jamais six mois avant sur un événement donc si on est prêt un mois avant, ça suffit. » Leurs choix artistiques se portent toujours sur des jeunes artistes qui ont une démarche « contemporaine, même si ce mot est un peu con », reconnaît Antoine. On en déduit donc un certain sens de l’expérimentation, un travail sur la forme et la matière, une audace et une pensée réflexive. Et on guette la prochaine invitation, qui aura lieu en 2016. 

Par Elise Boutié

Publié :

Nom du lieu Exo Exo
Contact
Adresse 10 ter rue Bisson
20e
Paris

Heures d'ouverture Sur rendez-vous pendant les expositions.
Transport Métro : Couronnes
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

You may be interested in:

LiveReviews|0
1 person listening