Figures du beau / Unexpected Shapes

Art, Design Libre
0 J'aime
Epingler
Figures du BEAU 1 (C.Gaillard)
1/7
C.Gaillard
Figures du beau 2 (C.Gaillard)
2/7
C.Gaillard
Le pull Raglan
Figures du beau 3 (C.Gaillard)
3/7
C.Gaillard
Couffin cocon BBDOR
Figures du beau 4 (C.Gaillard)
4/7
C.Gaillard
Poubelle "Corbeille Bagatelle"
Figures du beau 5 (C.Gaillard)
5/7
C.Gaillard
Verres à vin Helicium
Figures du beau 6 (C.Gaillard)
6/7
C.Gaillard
Jouets en matériaux récupérés
Figures du beau 7 (C.Gaillard)
7/7
C.Gaillard
Etagère Add+

Du 7 octobre au 11 novembre, la Cité de la Mode et du Design s’associe à l’Institut Français du Design. Objectif : proposer une autre image de la beauté, car celle-ci peut se nicher dans des domaines inattendus.

Quand on dit « beau », on pense tout de suite aux œuvres d’art qui s’exposent dans les musées. Et lorsque que l’on dit « design », on s’imagine quelque chose de conceptuel, un peu flou, voire élitiste. Alors, si les deux sont conjugués, il y a de fortes chances pour que l’on juge l’association abstraite, trop éloignée de notre réalité, et que l’on parte en courant. Mais ce serait une bien triste erreur car la Cité de la Mode et du Design, en collaboration avec l’Institut Français du Design, a réuni « beau » et « design » dans une exposition qui n’a rien de pompeux.  Au contraire, chacun saura s’y retrouver puisque les pièces présentées ne sont autres que des objets usuels peuplant notre quotidien.

Dans l’espace lumineux de la Galerie d’actualité, on retrouve ainsi des verres à vin dont les parois creusées de nervures verticales, semblables aux hélices des éoliennes, permettent d’oxygéner le vin et d’exhaler tout son arôme ; mais aussi une étagère évolutive, faite de petits carreaux de bois, d’ardoise ou de plastique, à assembler à sa guise comme un puzzle ; une voiture en matériaux récupérés (pailles, bouchons de bouteille de lait, bois de cagette…) ; un couffin qui, avec sa forme de coquille d’œuf et sa structure en fibres de lin bio, peut devenir un fauteuil de lecture lorsque bébé aura grandi ; le couteau Ghion de la célèbre marque Laguiole ; le ventilateur sans pales Humidifier Dyson ; ou encore, et cela surprend au premier abord, la poubelle grise « Corbeille Bagatelle » aux courbes d’inspiration végétale, qui fleurit les rues de Paris depuis maintenant deux ans. Autant d’objets à la fois beaux et fonctionnels, dont l’ergonomie mûrement réfléchie n’a rien enlevé au design soigné. Et qui sont la preuve que praticité n’est pas forcément synonyme de laideur.

C’est d’ailleurs parce qu’ils améliorent notre confort tout en étant agréable à regarder que tous ont été récompensés par un Janus de la mode, de la santé ou de l’industrie au cours de ces dernières années. Ce label d’excellence décerné par l’Institut Français du Design revient donc à des accessoires pas si accessoires que ça. Parmi lesquels on peut également citer le pull Raglan, imaginé pour parer aux contraintes du handicap avec ses fermetures aimantées ; ou la ceinture lombaire Lombamum, conçue dans le but de faciliter l’activité des femmes enceintes durant leur grossesse.

Cependant, l’exposition 'Figures du Beau' n’est pas qu’une galerie d’objets innovants, c’est aussi un espace de réflexion. Dans une deuxième partie, la notion du Beau est ainsi étudiée au travers de témoignages de personnalités. Le philosophe Luc Ferry, le chef étoilé Anne-Sophie Pic, l’architecte Manuelle Gautrand… De nombreux créateurs reconnus dans leur domaine se confient sur la façon dont ils conçoivent la beauté et l’interprètent tous les jours dans leur métier. Car le Beau est varié et prend autant de formes que nous en avons de perceptions. D’où le choix du terme « figures », englobant plusieurs significations, dans l’intitulé de cette exposition célébrant l’esthétisme ordinaire. 

Par Clotilde Gaillard

Publié :

Téléphone de l'événement 01.76.77.25.30
Site Web de l'événement http://www.citemodedesign.fr
LiveReviews|0
1 person listening