Freeing Architecture - Junya Ishigami

Art, Installation
Recommandé
4 sur 5 étoiles

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les événements sont bien confirmés avant de vous y rendre.

Libérons l’architecture !

Pour qui ?  Les utopistes
Voir quoi ? Un morceau de futur

Comment répondre avec justesse à la situation actuelle ? Pour Junya Ishigami, Japonais et surdoué de l'architecture, en évitant de dénaturer l’environnement et en considérant l’objet d’archi comme un phénomène naturel. Cette exposition est la découverte d’un « atelier » rempli de ses expérimentations et tentatives consécutives sous la forme de divers éléments de travail (maquettes gigantesques, plans et dessins précieux). L’incroyable catalogue fourni est un livre de contes, racontant au fur et à mesure les origines de ces curiosités : jardin d’enfant fabuleux, monument aquatique, chapelle miraculeuse ou restaurant creusé dans la roche. Et cette manière incroyable d’écrire les histoires, les utopies.

Chacun de ses projets est introduit par quelques lignes sur une feuille blanche placardée. De là nait la nécessité d’adapter ce « poème » dans le territoire choisi. Cette beauté s’étend immédiatement aux documents mathématiques et géométriques présents, faisant ainsi passer la salle pour un laboratoire artistique avant d’être celui d’un contremaître.

Admirer au sous-sol un film de dessin et de voix rappelant qu’il faut « accepter ce qui est là pour ce qu’il est ». Et avec lui créer un nouveau récit, singulier et profondément intime. Ne plus engendrer des espaces seulement pratiques mais qui s’accordent avec les choses du monde ; les âmes, qu’elles soient de gens ou de nature. PS : Profitez du parc de la fondation en dégustant snacks et boissons japonaises (les fameux milky candies de chez Fujiya).

Par Gildas Madelénat

Publié :

Infos

Vous aimerez aussi