Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Hans Hartung. La fabrique du geste

Hans Hartung. La fabrique du geste

Art Musée d'Art moderne de la ville de Paris , Chaillot Jusqu'au dimanche 8 mars 2020
4 sur 5 étoiles
1/3
© Hartung, Hans
2/3
© Hartung, Hans
3/3
© Hartung, Hans

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Le MAM assure son retour dans le paysage culturel avec une expo célébrant Hans Hartung, un peintre expérimental qui nous donne de puissantes envies de liberté

Pour qui ? Les curieux à l’émotivité prononcée
Voir quoi ? Une réouverture du MAM sublimée

Lorsque l’on évoque les musées dédiés à l’art contemporain à Paris, on pense tout de suite au centre Georges-Pompidou ou au Palais de Tokyo. S’il est plus discret, le musée d’Art moderne n’en est pas moins stylé et revendique aussi sa place dans le paysage artistique de la capitale. Après un lifting d’un peu plus d’un an, le MAM revient dans le game avec une rétrospective dédiée au peintre allemand Hans Hartung (1904-1989), qui n’avait pas été mis à l’honneur à Paname depuis 1969. De grosses promesses donc, mais qu’en est-il vraiment ?

Peintre au geste puissant adulé par Pierre Soulages, Hans Hartung jette sa passion sur la toile et se libère de toute contrainte à travers des compositions à l’expression d’une pureté rare. Et si ses tableaux sans compromis assuraient déjà une belle expo, le musée d’Art moderne insiste sur le parcours non sans embûches de l’artiste à travers un corpus ultra-complet de pas moins de 300 œuvres. De ses premières amours avec l’art abstrait à sa soif de liberté sous le régime nazi en passant par la diversité de supports et de techniques utilisés par l’artiste, l’événement retrace chronologiquement la vie d’Hartung, adulé puis oublié, et le fait aujourd’hui passer à la postérité.

Elégant, comme à son habitude, le MAM fait simple et laisse les couleurs vibrantes du peintre nous immerger dans une scénographie épurée. Il règne dans le musée un calme rare à Paris, que l’on chérit sans modération. Une escale aussi kiffante qu’instructive où l’on apprend à redécouvrir le travail d’un peintre injustement délaissé par les institutions.

Par Zoé Kennedy

Publié :

Infos

Nom du lieu Musée d'Art moderne de la ville de Paris
Adresse 11 avenue du Président Wilson
Paris
75016
Transport Métro : Alma-Marceau
Prix De gratuit à 13 €

Dates et heures

Votre avis

0 comments