Joan Cornellà : Paris Solo Show

Art, Dessin
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Joan Cornellà
Joan Cornellà

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Ames sensibles, s’abstenir. Joan Cornellà, figure de proue de la BD 2.0 - 39 piges dans les pattes et 2,9 millions de followers Insta au compteur -, débarque dans la galerie Arts Factory pour y piétiner sur quatre étages le politiquement correct. Son modus operandi ? Toujours le même : à coup de peintures ultra-colorées et de strips muets version WTF, il déploie tout son sens du gore et de la malice en mettant en scène des personnages béats et souriants. Mais au destin cruel.

N’allez pas pour autant croire que le bédéiste catalan s’en amuse gratuitement. A travers l’humour darkos et l’atrocité des gags, le dessinateur satirique joue - non sans tabou - à peindre les maux contemporains : violence et armes, sexe et solitude, drogues et réseaux sociaux… Tout est extrêmement gore et hilarant, comme cette perche à selfies reconfigurée en machine à suicide. Ou cette femme qui se scinde en deux pour se créer une amie. En bref, aussi jouissif qu’inquiétant.

Infos

Vous aimerez aussi
    À la une