L'Art et l'Enfant - Chefs-d'œuvre de la peinture française

0 J'aime
Epingler
L'Art et l'Enfant - Chefs-d'œuvre de la peinture française
© DR/collection particulière
Berthe Morisot – Les Pâtés de sable, 1882

Vous le savez, votre enfant est une œuvre d’art. Mais il n’est pas le seul, comme vous le prouvera la nouvelle exposition du musée Marmottan-Monet qui se tient depuis le 10 mars et jusqu’au 3 juillet 2016.

Au travers de soixante-quinze œuvres de maîtres (Manet, Cézanne, Monet, Renoir, Matisse, Picasso, Dubuffet… la liste est longue !), cette exposition retrace en peinture l’histoire du statut de l’enfant entre le XIVe et le XXe siècle. Ce voyage dans le temps artistique débute par les portraits de souverains dans leurs jeunes années, représentés comme de petits adultes, puis se poursuit avec l’avènement des Lumières. Sous l’impulsion rousseauiste, le XVIIIe siècle offre en effet une place centrale aux bambins dans la société – et par conséquent dans les tableaux, qui en sont le reflet. Les aristocrates n’hésitent plus à se faire portraiturer en train d’allaiter, prouvant sur toile un attachement certain à leur progéniture. Une époque marquant le « triomphe du sentiment familial » qui considère enfin l’enfant comme un être à part entière. Jean Siméon Chardin, Pierre-Auguste Renoir ou encore Berthe Morisot en feront même le sujet unique de leurs œuvres, le peignant en train de jouer, d’étudier, de rêver… Tandis que, pour des peintres du XIXe siècle tels que le réaliste Georges Millet, Eva Gonzalès ou le naturaliste Jules Bastien-Lepage, son effigie sans fards permettra surtout de dénoncer des abjections sociales (comme le travail des enfants, leur prostitution et leur précarité rurale) de manière poignante.

Mais comment associer l'art et les enfants sans aborder les gribouillages qui inspirèrent la mouvance primitiviste et le tracé enfantin de Jean Dubuffet ? Picasso, Jean Lurçat et Gaston Chaissac, par leur simplification des formes et leur affirmation des couleurs primaires, se sont également appropriés une innocence picturale versant dans l’art brut. Il faut dire que, comme l’écrivait Charles Baudelaire : « Le génie n’est autre que l’enfance retrouvée à volonté. »

Après avoir visité cette exposition, on parie que vous regarderez les dessins schématiques de votre enfant autrement…

Par Clotilde Gaillard

Publié :

Téléphone de l'événement 01.44.96.50.33
Site Web de l'événement http://www.marmottan.com
LiveReviews|0
NaN people listening