Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
1838658
Everett Collection © Bridgeman Images

Le musée de l’Homme accueille deux des meilleures expos du moment

Le musée le mieux placé de Paname (avec vue sur la tour Eiffel s’il vous plaît) étonne et invite toutes les générations à se questionner sur leur condition, de la tête aux pieds.

Ecrit par Time Out. Sponsorisé par le Muséum national d'Histoire naturelle.
Publicité

C’est vrai que, quand on veut se faire une p’tite journée culturelle, on a tendance à se tourner vers les classiques Orsay et Centre Pompidou. Mais attention à ne pas négliger le musée de l’Homme, qui ne manque pas d'arguments pour séduire les foules. Ancien Musée d’ethnographie de la ville de Paris, le musée de l’Homme a bénéficié d’un lifting digne d’une star de ciné en 2009, avant de présenter son nouveau visage en 2015, accompagné d’un programme d’expo tout beau, tout neuf. Avec des questionnements ethnographiques mais aussi anthropologiques, historiques, sociaux et artistiques, les collections permanentes et les expos temporaires font du spot du Trocadéro l’un des mieux ancrés dans son époque. 

La visite de ce lieu magnifique débute par une expo au titre mystique, Aux frontières de l'humain, qui nous accueille avec une œuvre tout aussi énigmatique de Samuel Yal : Quadrum, une installation aux faux airs de puzzle constituée de pièces du corps humain suspendues. Le ton est donné : questionnements et partis pris artistiques puissants, voilà ce qui nous attend durant cette déambulation. A travers un parcours thématique qui ne cesse d’interroger notre condition humaine et les limites de notre corps, on découvre tour à tour l’homme animal, l’homme champion, l’homme cyborg et même l’homme mutant.

PCN Photography ©  Alamy Images 

Super ludique, l’expo nous invite même à créer notre propre bébé parfait dans un labo reconstitué, avec gène de superhéros en bonus. On s’amuse autant qu’on apprend, le tout sur fond d'œuvres contemporaines toujours utilisées à bon escient, de La Liberté en écorché d’ORLAN à la sculpture ultra-réaliste (et presque dérangeante) The Bond de Patricia Piccinini. Très complète, l’expo est de celle dont on ressort grandi intellectuellement.

Mais attention, pas question de sauter dans le métro une fois la visite terminée ! On reste au musée de l’Homme pour squatter le Balcon des sciences et l’expo Sneakers, les baskets entrent au musée, qui invite les pompes les plus stylées de notre garde-robe à s’exposer en vitrine. Revenant sur les origines de cette tendance street style devenue un véritable phénomène de société, l’événement s’attelle à décortiquer ce que la sneaker révèle de notre monde. Car plus qu’un accessoire de sport ou un soulier de rappeurs, la basket se veut aussi un symbole de liberté, de transgression et d'émancipation. Courte mais complète, l’expo s’appuie sur pas moins de 70 paires d’exception étoffées par un ensemble de documents d’archives, d’installations vidéo ou d’objets de collection reliés à l’univers de la chaussure. En sortant de là, un seul défi vous attend : ne pas foncer claquer votre PEL dans une boutique de sneakers.

Quoi ? Sneakers, les baskets entrent au musée et Aux frontières de l'humain
Quand ? Jusqu'au 22 juillet 2022. Tous les jours, sauf le mardi, de 11h à 19h. 
Où ? Musée de l'Homme, 17 place du Trocadéro, 16e
Combien ? De 9 à 12 € (Billetterie ici

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité