Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

L’Heure des redécouvertes

  • Art
FauveParis
© FauveParis
Publicité

Time Out dit

Picasso, Basquiat, Frida Kahlo, OK, ça vous parle. Mais si l’on vous dit Louise Barbu ou les Simonnet ? Pour (re)découvrir ces artistes qui ont loupé leur rendez-vous avec l’histoire de l’art, ça se passe samedi 2 juillet dès 14h dans la maison de ventes FauveParis. 

Avant de calfeutrer votre portefeuille, sachez déjà que squatter une salle de ventes ne vous oblige pas à claquer votre PEL et peut juste être l’occasion de découvrir des œuvres inédites dans un cadre unique. Et promis, si une toile vous fait de l’œil, vous n’avez pas besoin de porter un monocle pour être crédible et enchérir. Intitulée « L’Heure des redécouvertes », cette vente animée par le commissaire-priseur Simon Barjou-Morant est organisée autour d’un vrai parti pris : remettre sous le feu des projecteurs des artistes de la seconde moitié du XXe siècle qui n’ont pas connu le succès à l’apogée de leur pratique.

Au programme ? Une huile abstraite de Louise Barbu réalisée dans les années 80 – qui aurait probablement fait kiffer Fernand Léger –, des sculptures organiques et ouffissimes du couple d’artistes Marthe et Jean-Marie Simonnet, un gros ensemble éclectique de l’ancien trublion des 80’s Michel Potage ou encore des œuvres signées du nouveau réaliste Jacques Spacagna, pote de Raymond Hains et Jacques Villeglé. Pour cette vente, Fauve organise un peu le Salon des refusés 2.0 et nous permet de partir gratuitement à la rencontre d’une pléiade de plasticiens aux techniques diversifiées.

Et si vous avez prévu de faire la teuf vendredi soir, pas de panique ! Vous pouvez rester bien calé sous la couette toute la journée samedi et assister à la vente en ligne. Il vous suffit de vous inscrire via le site de Fauve. Un plan aussi stylé, pour nous, c’est « adjugé, vendu ! »

Écrit par
Zoé Kennedy

Infos

Site Web de l'événement
www.fauveparis.com/vente/419/
Adresse
Heures d'ouverture
A partir de 14h.
Publicité
Vous aimerez aussi