Luciano Castelli : Self-Portraits 1973-1986

Art, Photographie
0 J'aime
Epingler
 ('Spiegelsaal', 1973 / © Luciano Castelli)
1/9
'Spiegelsaal', 1973 / © Luciano Castelli
 ('Auf Rotem Sofa', 1973 / © Luciano Castelli)
2/9
'Auf Rotem Sofa', 1973 / © Luciano Castelli
 ('Dog', 1981 / © Luciano Castelli)
3/9
'Dog', 1981 / © Luciano Castelli
 ('His Majesty the Queen', 1973 / © Luciano Castelli)
4/9
'His Majesty the Queen', 1973 / © Luciano Castelli
 (Pierre Molinier, 'Luciano Castelli', 1974 / © Pierre Molinier)
5/9
Pierre Molinier, 'Luciano Castelli', 1974 / © Pierre Molinier
 ('Goldene Schallplatte', 1974 / © Luciano Castelli)
6/9
'Goldene Schallplatte', 1974 / © Luciano Castelli
 ('Selfportrait', 1976 / © Luciano Castelli)
7/9
'Selfportrait', 1976 / © Luciano Castelli
 ('Geile Tiere, Berlin', 1981 / © Luciano Castelli)
8/9
'Geile Tiere, Berlin', 1981 / © Luciano Castelli
 ('Luciano and the Swan', 1976 / © Luciano Castelli)
9/9
'Luciano and the Swan', 1976 / © Luciano Castelli

Il est suisse. Mais il pourrait tout aussi bien sortir du New York souterrain des seventies. Du New York de Nan Goldin avec son mascara qui coule et ses travestis pailletés ; du New York de Robert Mapplethorpe, avec ses déviances sexuelles transies dans le noir et blanc et ses créatures androgynes emmaillotées dans des corsets en cuir. Qu’il peigne, filme, sculpte ou photographie, Luciano Castelli fait toujours du corps humain la moelle épinière de son travail – son propre corps surtout, qu’il représente sous toutes ses coutures depuis les années 1970. Mises en scène théâtrales. Débauche de travestissements. C’est moite comme du fond de teint qui colle, candide comme un enfant qui bricole des déguisements dans la garde-robe de sa mère, critique comme un manifeste contre la pudibonderie. Une sélection de ses autoportraits réalisés entre 1973 et 1986 (ainsi que quelques portraits de l’artiste pris par Pierre Molinier) sont à découvrir à la MEP.

> Horaires : du mercredi au dimanche de 11h à 20h.

Par TB

Publié :

LiveReviews|0
2 people listening