Margiela, les années Hermès

Art, Textile Musée des Arts décoratifs , Louvre Jusqu'au dimanche 2 septembre 2018
1 J'aime
Epingler
Margiela, les années Hermès
© Vincent Desailly

Rencontre au sommet

1997. Alors sous la direction artistique de Jean-Louis Dumas, la maison de luxe Hermès, plus connue pour ses carrés de soie que pour ses frasques, se tourne vers l’un de mecs les plus avant-gardistes de la fashion sphère pour dessiner ses collections de prêt-à-porter : Martin Margiela. Alors que la tendance est plutôt aux supermodels et aux stylistes stars, Hermès étonne et s’associe à un véritable génie créatif, aussi talentueux que discret.

S’en suivront alors 12 collections alliant l’intemporalité caractéristique d’Hermès et la modernité déstructurée de Margiela. Un mariage détonnant qui marquera à jamais l’histoire de la mode et que l’on retrouve aujourd’hui au MAD – ancien Musée des Arts Décoratifs –, le temps d’une exposition consacrée à l’une des collaborations les plus improbables de l’industrie de la mode.

Dès le début, le contraste entre les univers opposés d’Hermès et Margiela est marqué par une opposition du orange emblématique de la marque aux chevaux et du blanc de Meudon, signature du chef de file de l’école d’Anvers. Une discussion permanente entre classique et subversif que l’on retrouve dans une centaine de silhouettes ainsi qu’un ensemble de photographies d’archives et de vidéos oscillant entre les créations de la Maison Margiela et la collaboration que l’Anversois a entretenu avec Hermès. On comprend alors que si l’entreprise de luxe a apporté une « fashion credibility » à Margiela, le créateur a quant à lui dynamisé la marque déjà vieille de plus d’un siècle. Coupes épurées, matériaux inattendus, palette de couleurs plus neutre… Une influence mutuelle qui a largement contribué à réinventer la mode.

Par Zoé Kennedy

Publié :

Nom du lieu Musée des Arts décoratifs
Contact
Adresse 107 rue de Rivoli
1er
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au dimanche de 11h à 18h, nocturne (21h) le jeudi.
Transport Métro : Tuileries ou Palais Royal
Prix Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
    • Musée des Arts décoratifs Plein tarif 11 euros, tarif réduit 8,50 euros
  • Afficher plus
LiveReviews|0
2 people listening