Patricia Perez Eustaquio

0 J'aime
Epingler
Patricia Perez Eustaquio
© Courtesy de l’artiste et de silverlens, Manille.
Patricia Perez Eustaquio, Casting Figures iii: Black Dust, Gold Leaf, 2014.

Baptême du feu pour Patricia Perez Eustaquio. Du 23 juin au 11 septembre, la jeune artiste originaire de Manille est invitée à investir les métopes du Palais de Tokyo - vaste espace d'exposition situé au niveau 1 du bâtiment - avec son installation in situ : 'That mountain is coming'. Ce projet monumental, son premier en Europe, sera constitué des panneaux quadrangulaires qui forment le lieu. Dans un souci d'adaptation, ceux-ci feront partie intégrante de l'œuvre en servant de cadres, à l'intérieur desquels l'artiste créera des ensembles en relief. Dessins au graphite, fibres textiles, pièces de cuivre ou plaques d’aluminium peintes : tels seront les éléments composants de ces montagnes artistiques, oscillant entre figuration et abstraction. Les lignes géométriques se mêlant aux matières minérales pour faire naître un paysage organique.

Un panorama imaginé comme un véritable jeu de perception que les visiteurs pourront admirer depuis l'étage en contrebas, afin d'expérimenter une vision encore plus déformée. Pétales, chairs en décomposition ou papier froissé : 'That mountain is coming' aura donc la particularité de posséder la beauté de ce que l'on veut bien y voir.

A noter que l'intervention de l'artiste sur la struture du bâtiment rejoint celles de Stéphane Calais, Vivien Roubaud, Babi Badalov, Shana Moulton et Martin Soto Climent. Investissant les murs, les fenêtres, voire s'élevant dans les airs ou au cœur d’un bar éphémère, ces installations oscillent entre le spectaculaire et le furtif. Elles sont à découvrir en parallèle des expositions de la saison été « Happy sapiens », centrées sur le thème de l’Homme moderne, à l'images des autres expositions du Palais de Tokyo

Par Clotilde Gaillard

Publié :

Téléphone de l'événement 01.81.97.35.88
Site Web de l'événement http://www.palaisdetokyo.com
LiveReviews|0
NaN people listening