Paul Durand-Ruel : Le Pari de l'impressionnisme

0 J'aime
Epingler
Paul Durand-Ruel : Le Pari de l'impressionnisme

Une expo sur l’impressionnisme pour la rentrée des classes ? Incroyable. Le scoop. Du jamais vu. Eh oui, cet automne on va encore entendre parler de Monet, déguster du Renoir, se rincer l’œil devant Manet. Deux ans après ‘L’impressionnisme et la mode’ et quelques mois à peine après ‘Les Impressionnistes en privé’, c’est le musée du Luxembourg qui se dévoue pour nos fieffés badigeonneurs du XIXe siècle. Non pas que les impressionnistes aient volé leur impérissable succès, ou que le prétexte choisi pour aborder ce thème tant et tant réchauffé ne soit guère à la hauteur de la grande école de Pissarro et comparses. Mais quand même : finira-t-on un jour par avoir fait le tour du sujet ? Fera-t-on enfin un peu plus de place à d’autres courants de l’époque, moins plébiscités ? Bof, il semblerait que non. On ne change pas une équipe qui gagne. Car après les monographies d’artistes, les expos de groupe, les expos thématiques, les expos d’œuvres inédites ; après les expos sur l’impressionnisme italien, slovène ou belge, après les expos d’expos de l’époque, il restera, toujours, les… expos de collectionneurs. Et dans ce domaine, le musée du Luxembourg a dégoté une petite caverne d’Ali Baba en la personne de Paul Durand-Ruel. 

L’homme, le portefeuille et l’œil derrière l’impressionnisme, c’est lui. Paul Durand-Ruel fut l’un des plus grands marchands d’art de la fin du XIXe siècle. Les toiles de Cézanne ou de Monet, ils s’en achetait comme on achète des chaussettes chez H&M : par grappes de quatre ou cinq, pour quelques kopeks. Avec sa collection, il participa à forger la reconnaissance internationale du mouvement, servant de pont entre les artistes, les institutions et les experts de l’époque. Au musée du Luxembourg, quatre-vingt toiles viennent témoigner de son flair imparable en cette rentrée.

> Horaires : du mardi au jeudi de 10h à 19h, lundi et vendredi de 10h à 22h, samedi et dimanche de 9h à 20h.

Par TB

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening