Présence Panchounette : chic, choc, super, sensass

Art, Art contemporain Libre
  • 3 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
présence panchounette
1/3
présence panchounette
2/3
présence panchounette
3/3

Décalées et pourtant toujours aussi percutantes les œuvres du collectif Présence Panchounette se pavanent en ce moment à la Galerie Semiose.

Traverser une jungle de plastique, rencontrer une bétonneuse éclairée ou sortir le 'Petit Matin' de Christine de Rivoyre d'un grille-pain avec des maniques Mondrian, rien de plus absurde, ni de plus tordant ! Voilà les situations devant lesquelles nous met le collectif d'artistes bordelais des années 1970, Présence Panchounette.

La Galerie Semiose lui rend ici hommage pour la troisième fois avec une exposition-souvenir qui porte bien son nom : Chic, choc, super sensass ! Usant de l'humour et de l'ironie la plus ravageuse, le collectif né en 1969, année érotique et ô combien sulfureuse, attaque le goût bourgeois et ses poncifs. Le tout en infiltrant l'art qui lui fournit à la fois un terrain de jeux, un public représentatif de la société qu'il combat et des outils formidables, autant modulables qu'emplis d'un fantasme de sérieux et de respect soumis.

Irrévérence et insoumission ?

Appropriations, détournements, plagiats et pastiches étaient ses moyens d'action. Auto-dissout en 1990, Présence Panchounette a marqué la décennie 70 par son irrévérence et sa façon de bousculer les codes d'un milieu possédant une haute estime de lui-même. Ainsi Mondrian se voit transformé en gant de cuisine, les pénétrables de Soto changent de matière tandis que la pipe de Magritte se voit expliciter dans sa plus grande vulgarité. Enfreignant toutes les conventions, Présence Panchounette provoque son spectateur en le plaçant devant des objets familiers mais totalement retournés.

Dépassant l'avant-garde qu'il jugeait élitiste et trop enfermée dans son discours, le collectif envoyait valser toutes formes d'étiquette et changeait sans cesse de positionnement quant à ses actions. Mais, aujourd'hui, n'a-t-il pas été rattrapé par notre époque qui érige tout au rang de fétiche ? Etre ainsi présenté dans une galerie du Marais, ses œuvres cérémonieusement disposées dans un espace vide et silencieux, ne porte-t-il pas ombrage à sa virulence et son refus total de faire de l'art pour l'art ? L'impression est étrange de voir ainsi des pièces presque anarchiques se trouver dans un lieu totalement formel.

Et pourtant, malgré le dispositif solennel et officiel, son ironie grince encore et son audace perturbe l'esprit pourtant acclimaté à toutes sortes de pitreries. Réellement engagé et sincèrement hors du milieu de l'art Présence Panchounette déploie encore toute la vigueur de son combat acerbe. Alors, n'y allez pas pour être au courant de la dernière mode, mais pour déboulonner toutes les modes.

Par Elise Boutié

Publié :

Téléphone de l'événement 09.79.26.16.38
Site Web de l'événement http://www.semiose.com
LiveReviews|0
1 person listening