Quentin Houdas : Queer - Sexualités alternatives et transidentité

Art, Photographie Libre
  • 4 sur 5 étoiles
  • 5 sur 5 étoiles
(2Appréciations)
0 J'aime
Epingler
Queer (© Quentin Houdas)
1/4
© Quentin Houdas
'Maya', Quentin Houdas
Queer (© Quentin Houdas)
2/4
© Quentin Houdas
Queer (© Quentin Houdas)
3/4
© Quentin Houdas
Queer (© Quentin Houdas)
4/4
© Quentin Houdas

A quelques pas du musée Rodin se trouve la Bab’s Galerie. Une petite galerie tout en longueur, ouverte en 2015 par Elisabeth Ndala, qui souhaitait déménager son lieu d’exposition de Bagnolet. En passant de la banlieue aux beaux quartiers, Bab’s Galerie n’a perdu ni son audace ni sa singularité. Indépendante et réactive, elle expose toujours des artistes qui s’interrogent sur ce qui constitue la norme. A l’image du jeune photographe français Quentin Houdas, qui présente ainsi sa toute première exposition intitulée ‘Queer’.

Série d’une vingtaine de portraits dédiés à la transversalité de l’identité sexuelle et du genre, ‘Queer’ reprend les codes du portrait du XIXe siécle pour valoriser ses sujets et déplacer la question de la représentation. En effet, les homosexuels, trans et bis photographiés sont saisis, non pas dans l’exubérance et la démesure qu’on leur attribue généralement, mais dans une posture digne et gracieuse, celle des nobles de la cour. Les mains délicatement jointes et les yeux rêveurs, l’allure chevaleresque avec un imperméable comme une cape valeureuse, ou bien encore le buste légèrement de trois-quarts et le regard droit. Autant de statures qui rappellent les tableaux commandés par les plus grandes familles. Même le fond (pourtant réel sur les photos) ressemble à un décor peint et inventé. 

L’anachronisme des portraits est à la fois charmant dans sa désuétude et déstabilisant dans le contraste qu’il provoque et impose. Hors des règles établies, le photographe propose ainsi une mise en scène qui force le regard à changer. Les questions d’appartenance à un genre ou une sexualité sont donc dépassées pour ne retenir que celles de la rencontre et du face-à-face avec une personne.

Simple dans son dispositif mais déroutante dans son détournement des codes, la série ‘Queer’ nous fait traverser une galerie de portraits contemporains loin des clichés de son temps. Avec humour, Quentin Houdas use plutôt de ceux d’une autre époque et, faisant alors appel à cette culture commune, nous rassemble pour aller au-delà de l’image. Sociale et esthétique, sa démarche engage donc les visiteurs à ne pas se limiter aux cases connues mais à explorer les multiples possibilités de l’être. Des visages multiples dans lesquels on prend plaisir à plonger pour tenter de découvrir l’histoire qui se cache derrière. 

Atypique, le travail de Quentin Houdas mérite donc d’être vu ! Et que les mauvaises langues ravalent leur fiel : loin de tout communautarisme, l’artiste laisse ouvert le dialogue en immortalisant ses sujets dans les jardins du château de Versailles...

Par Elise Boutié

Publié :

Site Web de l'événement http://www.babsgalerie.fr

Average User Rating

5 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:2
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|2
2 people listening
Linepau A

Magnifique exposition !! Des images délicates, aux couleurs si belles. Je vous conseille vraiment cette exposition qui vaut le détour ! 

Brigitte N

Exposition déroutante et innovante ! Quentin Houdas est un photographe de talent qui pose, à travers ses photos, un regard inattendu et ouvert sur les sexualités alternatives. À ne pas rater...