Tolkien, voyage en Terre du Milieu

Art
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Tolkien, voyage en Terre du Milieu

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

La plus grande rétrospective française dédiée à Tolkien, le plus famous des vieux messieurs à pipe et pantalon en velours côtelé.

Pour qui ? Les fans du Seigneur des anneaux, de Tolkien et ceux qui ont pris elfique en LV2
Voir quoi ? La Terre du Milieu vue par son créateur (et non par Peter Jackson, le réalisateur des films)

« Vous ne passerez pas ! », a dit peu ou prou le guichetier de la BNF, au moment où l’on se présentait à l’expo blockbuster du moment (et sa queue à rallonge), Tolkien, Maker of Middle-Earth. Pas rebutés par la centaine de personnes devant nous (à 17h), un confrère Hobbit et moi finissons par entrer dans un espace aux allures d’Aman (l’équivalent du paradis chez Tolkien).

L’exposition rassemble une collection maousse de plus de 300 pièces qui semblent tout juste sorties du tiroir de l’auteur, avec un corpus divers et impressionnant : lettres, manuscrits, cartes géographiques, illustrations et aquarelles…

La première partie se penche avec brio sur l’univers imaginé par l’écrivain, depuis les langages créés pour les elfes et les nains (dont un « arbre des langues »), en passant par les héros et méchants jusqu’aux critiques de son œuvre sur la place des femmes et le manichéisme de ses personnages, auxquelles l’exposition tente de répondre. A ne pas manquer, les cartes et aquarelles qui montrent toute la palette de talents du bonhomme. 

La deuxième partie, plus personnelle mais tout aussi intéressante, se focalise davantage sur l’homme derrière l’œuvre, l’universitaire à Oxford et l’éminent philologue, dont on apprend qu’il enseignait déjà des langues à sa petite-cousine pour ne pas se faire comprendre des parents…

En définitive, une expo complète, instructive et ultra-documentée de l’un des hérauts de la fantasy. De quoi faire patienter tous les fadas de la saga avant la sortie en 2021 de la série Amazon dans l’univers du Seigneur des anneaux.

Par Maxime Sabot

Publié :

Infos

Vous aimerez aussi
    À la une