Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Toulouse-Lautrec - Résolument moderne

Toulouse-Lautrec - Résolument moderne

Art, Peinture Grand Palais (galeries nationales) , Champs-Elysées Jusqu'au lundi 27 janvier 2020
4 sur 5 étoiles
Toulouse-Lautrec - Résolument moderne
© Musée d’Etat des beaux-arts Pouchkine, Moscou, Russie

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Figure rock’n’roll du Montmartre bohème, Toulouse-Lautrec fait l’objet d’une vaste rétrospective au Grand Palais

Pour qui ? Ceux qui veulent revivre les heures de gloire de Paname
Voir quoi ? Du dessin surtout. Et beaucoup de chevelures rousses.

Plus de vingt ans que Paris n’avait pas célébré en aussi grande pompe le peintre le plus famous de Montmartre ! Connu pour ses représentations d’un quartier qui, « en ce temps-là, accrochait ses lilas jusque sous nos fenêtres », Toulouse-Lautrec fait (enfin) l’objet d’une rétrospective à la hauteur de son art aux nombreux aspects méconnus.

Toulouse-Lautrec, c’est l’archétype de la bohème parisienne de la fin du XIXe siècle, avec un soupçon de Pete Doherty en plus. Adepte du cocktail absinthe/cognac et des bordels, le peintre décède de la syphilis à l’âge de 37 ans (au même âge qu’un autre génie torturé, Van Gogh), laissant des milliers de dessins derrière lui. Un corpus impressionnant pour une courte vie que le Grand Palais tente de résumer à travers 225 œuvres.

Après son expo moyenne consacrée au Greco, le musée revient dans le game grâce à des prises de risques à saluer. Le parcours suit un circuit à la fois chronologique et thématique, osé mais réussi, à travers lequel on découvre un Toulouse-Lautrec profond aux milles facettes.

« Résolument moderne », on n’aurait pas mieux dit. Pourtant qualifié de postimpressionniste, Toulouse-Lautrec semble plus proche du fauvisme avant-gardiste. Naturaliste, peintre des femmes émancipées et des hommes tirés à quatre épingles ou encore affichiste du Moulin Rouge, l’artiste est drôle, complexe et complet. Et s’il a été la star du 18e un jour, il secoue aujourd’hui le quartier chic des Champs-Elysées, pour notre plus grand plaisir.

Par Zoé Kennedy

Publié :

Infos

Nom du lieu Grand Palais (galeries nationales)
Adresse 3 avenue du Général Eisenhower
8e
Paris

Transport Métro : Champs-Elysées Clemenceau
Prix De 11 à 15 €

Dates et heures

Votre avis

0 comments